AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ET VOILA LA VERSION 3 DU FORUM SOUS VOS YEUX ! VENEZ COMMENTER ♥ ET SIGNER LE RECENSEMENT

Partagez | 
 

 wild dwarfs conquer the garden ❝ KIS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Byeol Il Keun
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ ÉTUDIANT

HUMEUR : Prêt à défoncer une balle de ping-pong si tu me fais chier.
MESSAGES : 63
LOCALISATION : DTC. (Dans ta crotte, ouiiiii)

MessageSujet: wild dwarfs conquer the garden ❝ KIS.   Mar 24 Juil - 21:34

❝SNOW WHITE'S LOST DWARFS❞
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Si je me mettais soudainement à me remémorer et à compter le nombre de conneries que j’ai pu faire tout au long de ma vie, je suis certain que je battrais des records. Records divers, évidemment, et variés : de stupidités à gamineries tout en passant par la violence ; si ça c’est pas faire preuve d’ouverture, je me demande bien ce que c’est. On dit qu’il faut tout tester dans une vie, alors c’est ce que je fais ; mais certaines créatures sont encore capables de me reprocher mon comportement… Mais hey ; faudrait qu’ils sachent ce qu’ils veulent de moi à la fin aussi. Enfin, au final, je me fiche assez de ce qu’ils se mettent soudainement à penser de moi ; ce que je fais, c’est pour me faire plaisir, pas pour faire plaisir aux autres, pour la simple et bonne raison que si je me mettais à faire attention à tous ces gens, je finirais jamais de faire des trucs qui sont loin de me plaire, et je suis certain que ce serait totalement contraire à ma nature, et encore plus à ma fierté. J’ai pas franchement envie de voir changer le regard des gens sur moi, ça me plaît bien de voir que certains me craignent tandis que d’autres savent pertinemment qu’au fond, je peux être aussi doux qu’un agneau – enfin, ouais, façon de parler, n’allons pas trop loin non plus. Par contre, j’avoue qu’en étant parti étudier l’économie à l’université, j’ai tout de même cherché à faire plaisir à mes parents ; mais ça, c’est plus pour éviter de me faire foutre à la porte et de continuer à me faire traiter comme un roi – ou presque, quand mes conneries n’arrivent pas à leurs oreilles plutôt. Et justement, je suis bien content d’être tombé dans cette famille… Je serais déjà à la rue depuis longtemps avec d’autres parents.

Mes études, parlons-en. Quand je dis que je suis allé à l’université pour leur faire plaisir, je parle pas d’être à fond dans mes bouquins h24, loin de ça même. Je fais plutôt le minimum pour éviter de devoir me retaper une année de plus en enfer, vu que les études et moi on est pas franchement potes – et encore, dit comme ça, c’est gentil. Et encore aujourd’hui, je m’étais dit que j’avais mieux à faire que de poser mon derrière impérial sur une minable chaise à écouter un prof qui me servirait plus à dormir qu’à apprendre quelque chose… Alors comme d’habitude, j’en avais fait qu’à ma tête en séchant. D’ailleurs, à force de sécher, je risquais de finir en poussière… Ouais, bon, hein. Plus sérieusement, je m’étais donc mis en tête de faire quelques idioties aujourd’hui encore, et pour ce faire, j’avais surtout besoin que mon meilleur pote se bouge le cul, et c’est sans aucun doute la raison pour laquelle je m’étais jeté sur mon portable environ une demi-heure avant de m’être posé ici. Ouais ici ; mais « où ici ? » vous allez me dire, je vous connais… Eh bien, pas trop compliqué : mon popotin impérial était présentement posé sur un espèce de cheval à ressort en plein milieu du parc de jeux pour les gamins… Une quelconque gêne ? Oh, non, c’était habituel. Alors en attendant que mon KIS se magne, je me contentais de m’éclater en me penchant de tous les côtés, quitte à me retrouver parterre et à me faire mater de travers par tous ceux qui se trouvaient là – et de toute façon, ils me regardaient déjà bizarrement… Parce que je rigolais comme un con ? Ouais, peut-être.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i just wanna live my life
△ everleigh
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

Invité


MessageSujet: Re: wild dwarfs conquer the garden ❝ KIS.   Ven 27 Juil - 10:28


{tenue}

La musique, ou la chose la plus pure au monde selon toi. Te voilà donc entrain d'effectuer quelque pas de danse chez toi, ouais tu t'emmerdes un peu. Aujourd'hui tu ne dois pas aller donner de cours à cette gosse de riche, et tu ne travailles au bar que ce soir. Et donc c'est glandouille assurée. Tu ne sors pas, t'as pas envie pour l'instant. Après avoir danser pendant au moins une heure, tu vas te prendre une douche histoire de ne plus sentir la sueur. Alors que tu sors de la salle de bain à moitié habillé, soit en jean, ton magnifique portable te signal l'arriver d'un message. Qui est ce qui peut bien avoir l'idée de t'écrire en ce début d'après midi. Ton meilleur ami voyons, qui d'autre. Il t'impose presque de te bouger le cul pour le rejoindre au parc, en gros il a encore sécher les cours et il s'emmerde tout seul. Heureusement que c'est ton meilleur ami et que t'as rien à foutre de la journée sinon tu l'aurait bien envoyé chier en lui signalant qu'il devrait se trouver en cours à l'heure qu'il était. Enfin, ça promettait d'être fun, comme à chaque fois que vous voyez. Conneries à gogo, il vous est impossible de rester ensemble plus de dis minutes sans au moins raconter de la merde. Enfin bon, tu ne réponds pas à son message. Il sait très bien que tu vas venir, à quoi ça servirait de le lui dire.

Tu poses donc ton portable sur le meuble qui squatte là et va finir de t'habiller et te prépare donc à sortir. Te voilà maintenant fin prêt. Tu éteins la musique qui tournait encore dans ton appartement, prends les objets les plus importants, à savoir ton portable et tes clés. Haha le reste ne te servirait à rien, mh.. tu emporte tout de même ton porte monnaie, on sait jamais que ton meilleur ami ait une lubie genre aller manger une glace ou un truc du genre. Tu sors alors de ton appartement que tu fermes soigneusement à clés pour ensuite t'engouffrer dans la rue en direction du parc. Il ne te faut pas énormément de temps pour aller de chez toi au parc, tu arrives ton plutôt rapidement. Tu imagine bien que ton meilleur ami n'est pas tranquillement posé dans un coin d'herbe sous un arbre à l'ombre à t'attendre entrain d'observer les nuages. Non voyons lui il doit être au coin jeux pour enfants entrain de faire le con déjà. C'est une évidence, quand on s'appelle Byeol Il Keun il est impossible qu'on soit sagement assit quelque part, tu le sais bien, depuis le temps que tu le connais maintenant. Tu te diriges donc vers ce fameux coin jeu et tu le vois de loin, entrain de se balancer dans tous les sens sur un pauvre cheval à ressort.

Un sourire fait surface sur ton magnifique visage et tu te rapproche donc de lui. Tu ne manques pas de faire une remarque pour le saluer, quand on s'appelle In Su on ne sait pas saluer son meilleur ami c=part un simple bonjour, surtout quand ce dernier retombe en enfance. « tu aurais dû rester en maternelle en fait là bas au moins tu ne sècherais pas les cours » Que d'humour à peine arrivé. En même temps tu n'as pas tout à fait tord, ton meilleur ami venait de sécher les cours pour venir jouer là. Tu ris alors légèrement avant de le pousser pour qu'il s'étale royalement sur le sol, ah que d'amusement. Avec vous deux, il n'y a aucun risque d'ennui ça c'est certain.


xDDD J'viens de capter que j'ai fait exactement le même nombre de mot que toi 8D
Revenir en haut Aller en bas

Byeol Il Keun
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ ÉTUDIANT

HUMEUR : Prêt à défoncer une balle de ping-pong si tu me fais chier.
MESSAGES : 63
LOCALISATION : DTC. (Dans ta crotte, ouiiiii)

MessageSujet: Re: wild dwarfs conquer the garden ❝ KIS.   Lun 30 Juil - 13:19

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Je doute qu’une autre personne comme moi existe dans ce bas monde ; un taux de conneries aussi élevé ne peut être égalé, tout autant que la gêne qui m’est sérieusement inconnue. Quelqu’un d’autre, dans le cas présent, aurait senti tous les regards sur lui, se serait demandé ce qu’il fichait là à s’amuser dans une aire de jeux pour les mômes, confortablement installé sur un cheval à ressort en se faisant passer pour une espèce d’idiot à l’âge mental beaucoup trop bas pour son âge, pour finir par fuir le regard des gens qui pourrait être assez inquiétant. Sauf que ça, c’était bien loin d’être mon cas ; je n’en avais sérieusement que faire de ce que se disaient les autres, du moment que moi je prenais du plaisir à mon jeu, qui pourrait vite grimper dans le top cinq. Enfin, plus sérieusement… Si j’étais là, c’était aussi parce que j’attendais mon meilleur pote, et que poser mon cul sur un banc, ça aurait été beaucoup trop simple et ça ne m’aurait pas aidé à me faire remarquer – vu que j’aime tant ça. Alors faire le gosse était ce qui me semblait le plus approprié, mais depuis le temps que je faisais ce genre de trucs, c’était devenu une espèce d’habitude… Mais évidemment, l’homme que j’attendais, l’homme de ma vie, l’homme pour qui je donnerais mon existence toute entière – ouais, ouais, je vous jure ! – avait débarqué là comme une fleur avec pour seules paroles, cette chose avec laquelle il tentait sans doute de se foutre de moi : « Tu aurais dû rester en maternelle en fait, là-bas au moins tu ne sècherais pas les cours. » Haha. Mais quelle fabuleuse idée ! Je me disais bien que ma destinée n’avait jamais été l’université… Je n’eus même pas le temps de répliquer que je me retrouvais étalé parterre comme un minable, comme un vulgaire chiffon, chose qui malgré le fait que j’eus été la cible, m’avait fait partir dans une espèce de fou rire – et quand je dis fou, c’est véritablement fou… Mon cas aurait pu inquiéter n’importe qui. « Ha ha ha… Ton idée est pas mal, pourquoi t’irais pas la proposer à mes parents ? » Dans tous les cas, j’étais, au moment présent, encore allongé au sol, et un gamin était en train de me fixer comme si j’étais un alien tout droit sorti de sa soucoupe ; et il était bien trop près de moi à mon goût, puisqu’il venait tout juste de passer son visage à quelques centimètres du mien… Grand dieu, les mômes sont flippants. « Dégage un peu, stop stealing my oxygen ! » était ce que j’avais sorti au tac au tac, sans même réfléchir plus longtemps… Et une fois le gosse parti, j’attrapais le bras d’In Su pour le ‘jeter’ à terre tout juste à côté de moi. « Alors, tu le trouves comment ce sol ? Pas mal, hein ? » Connerie, quand tu nous tiens… Ha ha. Mais plus sérieusement, mes paroles avaient été accompagnées d’un sourire plus que provocateur, mais rien de bien méchant évidemment, j’avais juste envie de ‘jouer’ comme lui l’avait fait… J’aurais très bien pu me casser quelque chose lorsqu’il m’avait jeté parterre comme une vulgaire crotte d’oiseau, qui sait. Autrement, s’il n’y avait pas eu de gosses autour de nous, j’aurais sans doute décider de lui sauter dessus comme un fauve le ferait sur sa proie… Ha ha.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i just wanna live my life
△ everleigh
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

Invité


MessageSujet: Re: wild dwarfs conquer the garden ❝ KIS.   Jeu 2 Aoû - 11:20


Il s'ennuyait à se point pour venir là au lieu d'aller en cours ? Il faut croire que oui, enfin c'est pas si ça allait t'étonner. De toute façon avec lui, fallait s'attendre à tout niveau connerie. Et puis si t'avais peur du regard des autres ou de te taper la honte, tu serais pas venu. Mais toi le regard des autres t'en a rien à cirer. Sérieusement qu'est ce que ça peut te faire à toi qu'une petite vieille assise sur un banc dans le parc te regarde bizarrement parce que tu fais le con avec ton meilleur ami sur les jeux pour enfants, rien. Elle, elle sera peut être choqué ou euh.. ouais choqué. Et puis elle va aller parler sur vous, mais franchement, comme si on parlait pas déjà de vous quoi. C'est bon, avec les réputations que vous avez, un peu plus un peu moins. De plus, faire le con avec Keun ça n'a pas de prix, parce qu'il y a toujours un truc à faire, genre là quand t'es arrivé il était entrain de se balancer comme un petit fou sur un cheval à ressort, quitte à se casser la figure parterre. Ce mec, sérieux. Il y a quand même des jours où tu sais plus quoi en faire, enfin, tant qu'il ne fait que s'éclater, tout va bien. En arrivant tu lui fait d'ailleurs remarqué qu'il devrait retourner en maternelle, au moins là bas il sècherait pas les cours. Et puis quoi ? Et puis t'as eu la merveilleuse idée de le pousser pour qu'il s'étale royalement sur le sol, ce qui avait bien évidemment fonctionné. Voilà que maintenant vous partez dans un fou rire à en faire fuir n'importe qui, sauf vous. Sa réponse te fais sourire, ouais tu pensera à le proposer à ses parents ouais, ils seraient sûrement d'accord avec toi. Enfin Keun ne serait sûrement pas accepté en maternelle, mais bon.. Voilà qu'un enfant venait se planté là et observait ton meilleur ami avec un air ahuri, comme s'il venait de manger un ver de terre quoi ! Non, franchement fallait qu'il sorte une connerie évidemment, en anglais encore mieux. Comment si le gamin allait y comprendre quelque chose, tu sais pas s'il a comprit ou pas en tout cas il est parti. Tu regardes alors ton ami avec un air presque désespéré mais avant même que t'ai eu le temps de dire quoique ce soir tu te retrouve toi aussi étaler sur le sol. Merci Keun, ofcourse! Tu te tournes alors sur le dos, tant qu'à faire, autnt que ça soit un minimum confortable et lorsqu'il s'adresse à toi, tu le fixe en souriant « Parfait, je vais faire installer le même dans ma chambre, histoire de m'en servir comme lit si jamais j'en ai marre du mien ! » Ouh.. quel taux de réflexion élevé.. Enfin, plutôt de connerie aiguë ouais ! N'importe quoi, en plus tu peux pas t'empêcher de rire à ta connerie plus grosse que toi, évidemment. Tu te redresse alors pour t'asseoir et tournes le regard vers ton ami « Bon alors t'as prévue quelque chose or not ? » On sait jamais, peut être avait un a programme bien spécifique en tête ce qui t'étonnerait énormément venant de lui, lui qui fait toujours tout à l'improviste, surtout en ce qui concerne les conneries. Mais.. sait on jamais. Voilà que d'autres enfants commencent à vous regarder bizarrement, tu arque un sourcil avant de leur faire une grimace, haha quelle intelligence. Oh.. au point où vous en êtes hein ! Tu te relèves alors et tend la main à ton ami pour l'aider à se relever, ce bougre « Aller debout là ! C'est pas encore l'heure de la sieste, en maternelle la sieste c'est après le repas de midi. Retiens le hein, ça pourrait te servir quand tu y seras » Et encore une connerie, de toute façon, vous étiez mal parti pour être sérieux là.
Revenir en haut Aller en bas

Byeol Il Keun
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ ÉTUDIANT

HUMEUR : Prêt à défoncer une balle de ping-pong si tu me fais chier.
MESSAGES : 63
LOCALISATION : DTC. (Dans ta crotte, ouiiiii)

MessageSujet: Re: wild dwarfs conquer the garden ❝ KIS.   Jeu 2 Aoû - 18:19

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Si In Su n’avait pas été le bon In Su, je suis quasiment certain qu’il m’aurait pris pour une espèce d’idiot, voire même un attardé à certains moments. Mais à ce niveau-là, je ne m’inquiétais pas trop ; parce que pour me fréquenter en bon terme, mieux valait-il avoir un côté assez déjanté, voire même détraqué, et c’était bel et bien le cas de mon meilleur pote… Au fond de moi, je me disais que parfois il réussissait à être pire que moi ; rien que pour m’avoir poussé comme une sombre merde sur le sol, et ce même si c’était plutôt mou – sans doute pour éviter au trois quart des gamins qui se cassent la gueule de se péter le nez au premier choc, le deuxième ou le troisième sont toujours les meilleurs, haha. J’avais ainsi proposé à In Su de faire part de son idée à mes parents, et j’étais quasi certain qu’il en serait… chiche. Puis, le faisant s’étaler à son tour parterre, j’avais exprimé le confort du sol en lui demandant bien évidemment son avis, chose à laquelle il avait répondu par ce : « Parfait, je vais faire installer le même dans ma chambre, histoire de m’en servir comme lit si jamais j’en ai marre du mien ! » Et grand dieu, sa connerie me semblait de pire en pire au bout de toutes ces années. Là, il tapait dans du lourd. Esquissant un sourire avant de me mettre à rire bêtement suite à son propre rire, je le fixais s’installer à mes côtés et haussais un sourcil lorsqu’il me sortit ce : « Bon alors t’as prévu quelque chose or not ? » La bonne blague. Depuis quand est-ce que je prévoyais les choses à l’avance, hein ? Bonne question ; je ne l’avais sans doute jamais fait d’ailleurs. « Oh, mais quelle bonne idée de te faire installer un tel confort dans une pièce telle que ta chambre ! Mais arrête, ne le fais pas, tu vas me rendre jaloux ! » lançais-je rapidement pour répondre à sa précédente connerie. « Et tu crois sérieusement que je prévois des choses, moi ? J'ai une tête à prévoir des choses peut-être ? Je serais incapable de m’en souvenir ! Puis… la connerie, c’est soudain, je peux pas te dire ce que je vais faire dans cinq minutes, à part si je mets de côté ma spontanéïté pour laisser place à l’ennui morbide… Ha ha ha ! » Connerie ? Non, du tout, j’étais vraiment sérieux sur ce coup-là. Un manque de spontanéïté amène clairement à un ennui profond puisque les conneries ne sont plus aussi connes et… que ça en devient bien moins marrant. Et je suis certain que vous êtes du même avis que moi ! Fixant le sans un Su (haha), je pus voir cette magnifique grimace sur son visage qu’il envoyait à de pauvres enfants sans défense – la blague –, chose à laquelle je me sentais tout bonnement obligé de sortir ce : « Oh, mais que t’es beau comme ça ! Franchement, tu m’épates… Apprends-moi à me rendre encore plus beau si facilement, je t’en supplie ! » Blague ? Tout à fait. Si ça n’en avait pas été une, vous auriez tous pu vous poser des questions… Parce que franchement, sa gueule m’avait semblée tout bonnement… déformée. Puis voilà qu’il se relève et me tend la main tout en me lançant ce : « Allez debout là ! C’est pas encore l’heure de la sieste, en maternelle la sieste c’est après le repas de midi. Retiens-le hein, ça pourrait te servir quand tu y seras. » Ha ha ha, quel foutage de gueule il faisait là… Alors s’il me prenait ainsi et osait me parler sur ce ton, je n’allais pas répliquer en toute normalité, voyons ! Commençant à grimacer pour imiter les cris d’un gamin trop fatigué, quitte à lui casser les oreilles et à toutes les autres personnes qui étaient là aussi, je me mis à taper des pieds parterre, imitant parfaitement la colère d’un sale gosse – disons que j’y étais habitué avec le boulot que j’exerçais. Mais cela ne dura pas puisque même pas une minute après, je me jetais sur sa main pour me relever à mon tour. « Avoue qu’ils m’accepteraient direct en maternelle ! Le sosie parfait du sale gosse, c’est qui ? C’est moi ! » m’exclamais-je en souriant, avant de reprendre. « Dis, tu m’emmèneras à la maternelle ? Tu pourras même me tenir compagnie, parce qu’à mon avis en te voyant, ils comprendront vite que des gosses digne de cette école, y en a deux ! Haha ! »



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
i just wanna live my life
△ everleigh
Revenir en haut Aller en bas

Invité


avatar

Invité


MessageSujet: Re: wild dwarfs conquer the garden ❝ KIS.   Mer 8 Aoû - 14:03

Franchement, il y a des jours ou tu en arrive à te demander ce que pensent les gens qui vous observent. Quelle questions, il doivent surtout se dirent que vous êtres deux pauvres idiots sans cervelle. Seulement, ils ne vous connaissent pas ! Haha, ils ne savent même pas le quart de ce que vous avez vécue ensemble et de faire n'importe quoi c'était une sorte de passion, comme un passe temps. Ton passe temps favoris d'ailleurs, qui n'aimerais pas passer une après midi à piquer des fou rires pour rien avec son meilleur amie sérieusement. Enfin, vous voilà au parc de jeux pour enfant, t'es presque certain que sur le portail y a une pancarte qui dit que l'accès est autorisé aux enfants de trois à douze ans. Mh.. douze ans d'âge mental ? Non parce que si c'était ça eh bien vous étiez parfaitement dans la tranche d'âge, deux grands boulet.. grands.. c'était vite dit. Des nains, voilà ce que vous êtes, enfin vous assumez parfaitement et ça vous va plutôt bien en plus. Suffit pas d'être grand pour être parfait hein ! Enfin, voilà que vous êtes tous les deux étalés sur le sol et que vous débattez sur un sujet très important, la qualité du sol. D'ailleurs tu ne trouve pas mieux à dire que tu demanderais à en installer chez toi, comme lit au cas ou tu te lasserais du tiens. Connerie quand tu nous tiens. Voilà qu'il éclate de rire avec toi, non mais sérieusement tu sais pas où t'es aller la chercher celle là mais tu l'as trouvé. Pff voilà qu'il te sort que c'est une bonne idée mais, évidemment il en serait jaloux, comment s'arrêter de rire avec une connerie pareil. Tu le fixe alors « Bah ça sera ton lit quand tu viendra squatter à la maison, parfait non ? » On devrait vous interner en fait, pour le bien de l'humanité. Enfin bon, voilà qu'après que tu lui ai demandé sans grande conviction s'il avait prévu quelque chose, il te répliquait que c'était pas compatible avec son cerveau de prévoir des choses, c'est vrai.. lui et la mémoire.. Il serait même pas capable de savoir ce qu'il avait au repas de midi de la semaine dernière, nul ! Quoique.. toi non plus tu t'en souviens pas. Enfin bon, passons, tu souris pour toute réponse avant de faire une grimace aux enfants qui vous observent comme si vous étiez des extraterrestres. Ah ouais, il veut faire la même tronche, tout aussi déformé ? Sans problème, tu te tourne vers lui et lui pince les joues pour ensuite en tirer une vers en haut et l'autre vers en bas, mouha parfait ! Tu éclates de rire devant sa tête, mon dieu qu'on vous enterre, qu'on vous enterre. Trêve de plaisanterie, ou pas, tu te lève ensuite pour tendre la main vers lui, qu'il se lève aussi là ! La sieste c'était pas pour tout de suite, voilà ce que t'avais trouvé à dire. Voilà qu'il fait le gamin, tu te retiens de rire devant son manège, non non tu te ne foutais pas de lui, jamais .. enfin il saisit ta main pour se lever et t'annoncer fièrement qu'il serait parfait dans le rôle du sale gosse, ça c'était sûr, sans problème. T'as pas le temps de répliquer qu'il reprend en ajoutant que tu pourrais venir avec lui en maternelle, en un sens il n'a pas tord mais d'un autre côté.. « non mais.. je suis trop doué pour entouré des petite cerises avec un feutre rouge, je sauterais directement des classes et tu te retrouverais tout seul.. ce serait triste non ? » Encore une connerie plutôt énorme; entouré des cerises quoi.. Enfin une fois de plus tu te fou de sa poire, bien que ça ne soit évidemment pas méchant, il le sait et puis il trouvera bien quelque chose à rétorquer pour à son tour se foutre de toi. Bon, c'est pas tout mais vous allez pas restés plantés là à rien faire, tu tourne alors le regard vers quelque chose à faire, en parfait sale gosse tu ne trouve rien d'autre à faire que d'aller à la balançoire, t'as plus qu'à prier pour passer dedans haha.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: wild dwarfs conquer the garden ❝ KIS.   

Revenir en haut Aller en bas
 

wild dwarfs conquer the garden ❝ KIS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild
» Garden Party
» 07. Girls running wild
» Minnesota Wild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
summer ☁ cloud ::  :: ❧ les rps-