AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ET VOILA LA VERSION 3 DU FORUM SOUS VOS YEUX ! VENEZ COMMENTER ♥ ET SIGNER LE RECENSEMENT

Partagez | 
 

 «Got one life, just live it» (ft. Byeon Ian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Yun Eun Bi
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ CITOYEN

MESSAGES : 24

MessageSujet: «Got one life, just live it» (ft. Byeon Ian)   Sam 11 Aoû - 21:00

Ça faisait un moment que je traînais dans les boîtes de nuit que ce soit pour le travail ou simplement par intérêt. Danser , draguer , boire , encore danser .. Quoi de mieux pour se remonter le moral à bloc ? Pas que j'étais malheureuse , loin de là , mais disons plutôt que c'était dans cet endroit que je me sentais le plus à l'aise sans personne pour me dire quoi faire mais aussi dans cet endroit que je savais déstresser en cas de problème ou bien diverses choses. Ce que j'aimais aussi c'est de voir ses nombreux hommes succomber à mon charme en général ce n'était pas par sentiments ni pour trouver l'amour de ma vie , non , c'était juste une simple envie. Je ne suis jamais tombée amoureuse pour être tout à fait honnête , du moins c'est ce que j'ai toujours dit. Après un long moment passé à me voiler la face j'ai décidé d'affronter la réalité et de laisser mes sentiments aller vers cet homme que je connais depuis un long moment maintenant , cet homme avec qui je suis sortie un court moment. Il a choisi de rompre car il ne voulait rien de sérieux mais pour moi rien n'était fini.

J'étais au bar de ce Night Club dont tout m'étais familier du décor au personnel. Je sirotais lentement l'alcool que j'avais demandé au barman le sourire plaqué aux lèvres. Troisième .. C'était mon troisième verre et je ne m'en lassais pas. Cette boisson avait le don de faire plaisir à mes papilles. Une fois complètement vide , je laissai le verre sur le comptoir pour me diriger dans la foule de personnes qui dansaient presque les uns sur les autres et qui avaient peut-être un certain mal à bouger. À peine arrivée sur la piste qu'un jeune inconnu commençait à bouger sensuellement près de moi alors que j’essayais de rendre ce moment plus intense. Je me stoppai nettement quand je trouvai l'objet de mes désirs assis sur une table entouré de deux jolies demoiselles. C'est avec le sourire que je me dirigeai vers lui après être passée me chercher une nouvelle boisson fraîche au bar. Je la buvais à petite gorgée en m'asseyant sur la banquette où se trouvait Ian. Pour nous c'est très simple , ça a commencé lorsque je suis entrée dans son Night Club. Je suis une employée et nous avons fini par sortir ensemble un court moment mais ça s'est très vite arrêté.

«Tu es là depuis longtemps ? Je ne t'avais pas vu. En tout cas tu n'as pas l'air de t'ennuyer.» C'est avec le sourire que ces phrases furent prononcées et le regard plaqué sur les filles auprès de lui. Bien que je ne montrais aucun signe de jalousie , c'était ce que je ressentais à cet instant mais je comptais bien le cacher au maximum. Je déposai le verre que je tenais entre mes mains sur la table au moment où la musique fut changée. Je regardai Ian quelques secondes en me taisant pour finalement lui attraper doucement la main. «J'adore cette chanson , viens avec moi.» C'est sans attendre de réponse que je me retrouvais auprès de tous ces danseurs avec lui. J'avais fait ça pour être "seule" avec lui , sans ces filles qui lui tournaient autour depuis un moment déjà. Je les dérangeais certainement mais je n'ai pas pu m'en empêcher c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas

Byeon Ian
Voir le profil de l'utilisateur


http://phey-p.tumblr.com/
avatar

❧ JOKER OF YOUR WISHES

HUMEUR : licornanisé.
MESSAGES : 392
LOCALISATION : sur la Lune avec une chèvre verte et ' INSUSUSU '.

MessageSujet: Re: «Got one life, just live it» (ft. Byeon Ian)   Sam 11 Aoû - 23:56

23h45, me voilà à l'arrière de la boîte de nuit, dans les coulisses, là où toutes mes petites employées se dénudent et se change pour vous offrir de fabuleux spectacle. D'habitude je ne m'y rends jamais, mais là, une petite fille semblait être perdue et effrayée de devoir se dénuder - enfin, se mettre juste en petite culotte, tout le monde sait qu'être nu est interdit. Je me devais donc de la rassurer, je lui expliquais calmement le fonctionnement de l'opération. Je lui offris un verre d'eau - pas question de boire du gazeux et encore moins de l'alcool avant une représentation. Je lui tapais légèrement l'épaule avant de faire un tour des loges. Une grimace apparue sur mon doux visage, elles avaient beau être magnifique et digne rendre les miss mondes jalouses, certaines d'entre elles ne semblaient pas être très intelligentes. Je pris leurs vêtements qui traînaient à terre et les lança sur la table en leur demandant de ne plus commettre cette erreur. Si j'avais installé des casiers c'est pour qu'elles y mettent leurs vêtements, leur costumes ! Je paye déjà assez pour leur caprice, je ne vais pas m'amuser à assurer leur arrière. L'argent, c'est sacré mes petites chattes.

Dix minutes plus tard, je me rendis au cente de la boîte, c'est - à -dire là où toute l'action se passe. Où les jeunes demoiselles se déhanche en compagnie de leurs compatriotes, verres à la main. J'essayais tant bien que mal de me faire un petit chemin avant de me prendre un petit cocktail à la framboise-pêche-vanille et me dirigeais vers une table où se trouvait des demoiselles. Je vous rassure, je suis loin d'être du genre à draguer les filles, elles étaient juste quelques employées qui venaient de finir leur service. je leurs fis un petit signe de la tête, histoire de dire qu'elles avaient fait du bon boulots et qu'elles méritaient amplement ce petit relâchement. Je pris donc place calmement et me mis à décortiquer chacun de mes clients. Je ne vise pas une catégorie de client, je prends tout ce qui bouge. Je ne vis que pour l'argent ainsi que Ae Sook, ma petite princesse, alors pourquoi devoir se faire une petite fixette sur la cible ? Il y en a pour tout les goûts, je ne privilégie personne - enfin c'est ce que je dis toujours, mais si vous pointez une bonne petite liasse, je serai à vos ordres. J'étais donc sagement en train de poser un visage sur chacun de mes clients, lorsqu'elle arriva, LA fameuse jeune fille. La belle me demanda si j'étais ici depuis longtemps, je lui haussais les épaules en guise de réponse et soulevais mon verre, accompagné d'un petit clin d'oeil. Je regardais les filles autour de moi et me mis à repenser à ce qu'elle venait de me dire: si je m'ennuyais ? était-elle jalouse ? non, ce n'est pas son genre, elle qui se vente de tout ses exploits. Alors que je m'apprêtais à lui parler, je la vis m'attraper la main et me tirer avec elle vers la piste de danse.

Je la suivis donc bêtement mais aussi parce que j'en ai avais vraiment envie. J'essayais tant bien que mal à deviner sur quelle musique allions nous danser, mais rien y faire, je n'y parvenais pas. Je lui refis donc un signe de la tête en fronçant les sourcils, essayant de de lui faire comprendre, de quelle musique parlait-elle. Je ne savais réellement pas quoi faire, devais-je bouger le pied droit ? non le gauche, devais-je poser ma main sur sa taille ? aucune idée, la danse et moi ? no way. « pourquoi tu n'es pas restée à la table, sagement avec nous ? » je m'approchais lentement d'elle, fis glisser mon index le long du sien, sans m'en rendre " vraiment " compte. « madame s'est encore disputée avec elle ? » lui chuchotais-je près de son visage. On venait de me bousculer et je me retrouvais nez à nez avec cette dernière, nos lèvres étaient à la limite, ce qui me fit assez rire. « à moins ... que mademoiselle sois jalouse de leur présence près de moi ?» fis-je en lui le pinçant les joues avant de mettre un peu plus distance entre nous. « ou alors tu te sers encore de moi pour rendre jaloux une de tes conquêtes ?»

Spoiler: