AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ET VOILA LA VERSION 3 DU FORUM SOUS VOS YEUX ! VENEZ COMMENTER ♥ ET SIGNER LE RECENSEMENT

Partagez | 
 

 YI NELE ♔ your master, your idol.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


avatar

Invité


MessageSujet: YI NELE ♔ your master, your idol.   Dim 26 Aoû - 23:52


attention faites de la place j'arrive ! je me prénomme YI NELE et j'ai 34 ANS. Je suis originaire de Incheon en Corée du sud et je compte bien faire parler de moi à Incheon -ou pas. Je suis hétérosexuelle avec un coeur déjà pris. Sinon dans la vie je suis rédactrice en chef du plus connu des magazines de mode coréen « CHRONOS » et je souhaite faire parti(e) des CITOYENS.
YI NELE


mes petits plus

Elle a des origines coréenne de par son père et tibétaine de par sa mère, d'où son prénom peu familier. Ce dernier se prononce « nɛle » (« nèlé »)et signifie « faucon » en tibétain.

Ses véritables parents l'ont confié à à l'orphelinat d'Incheon à l'âge de un an car ils n 'avaient pas les moyens à l'époque d'élever leur enfant et espéraient donc une meilleure vie pour elle.

Malgré son adoption, ses parents adoptifs ont souhaités conserver son nom de famille d'origine. Pour eux c'était assez important cela marquait une forme de respect.

Quand elle était adolescente elle se promenait souvent avec son frère dans le grand parc de la ville, vers la fin de journée cela lui changeait brièvement les idées.

Elle a une cicatrice vers le sein gauche à cause de son opération au cœur.

Elle est diplômée en psychologie et était une des élèves les plus prestigieuses de son université.

Elle ne se vêtit qu'avec de la marque. Pour elle il n'y a que ces vêtements qui lui plaisent vraiment et qui l'aident à se sentir bien dans ce qu'elle porte. Il en va de même pour les chaussures à talons, c'est ce qu'elle met à ses pieds les 85% du temps.

Travailler pour Nele c'est avoir de l’énergie, supporter les critiques et se montrer inébranlable, et avoir un self contrôle d'acier: travailler pour Nele est un travail intensif. Avec elle l'impossible se doit de devenir possible.

Chaque matin quand elle arrive au travail il vaut mieux lui avoir mis un café bien chaud sur la table sinon la journée est très mal commencée.


Nele aime quand les choses sont bien faite et dans l'ordre. Si vous travaillez pour elle, il vaut mieux que vous soyez ne serait ce qu'efficace car elle n'a vraiment pas de temps à perdre. Chaque minute, chaque seconde perdue pourrait être fatale.

comment je suis

Nele a bien changé. Entre qui elle est et qui elle était, il y a un grand écart. Si vous ne faîtes pas parti des gens qui ont une place dans son cœur, n'attendez pas grand chose d'elle. Elle a eu à affronter certaines choses et maintenant elle sait à quoi s'en tenir avec l'être humain. Autrement dit, elle ne se montre adorable qu'avec ses proches. Les autres sont de parfaits étrangers avec qui il vaut mieux rester sur ses gardes. La métisse n’est pas adepte du mot confiance. Pour elle, il faut s'attendre à tout les coups possible dans ce monde, des plus enfantins aux plus perfides. Elle sait qu'il existe des gens qui lui ressemble, qui savent « saisir leur chance ». C'est une battante qui ne renonce devant rien, qui finit toujours pas atteindre son but et qui sait faire face aux situations les plus malvenues comme il se doit. Inébranlable, serait un mot assez adapté pour décrire un de ses plus gros traits de caractère.
Ne pas se laisser marcher sur les pieds, aller de l'avant. C'est comme ça que vit Nele. De plus, étant donné son statut sociale, il lui faut être sur ses gardes. L'influence et le trop de bonté mènent l'Humain à sa perte. Le trop de pitié aussi. Dans le milieu professionnelle, c'est une femme intransigeante, exigeante, assidue, carré. Rien ne doit être fait de travers, et elle demande beaucoup à tout ses employés pour un travail irréprochable même si certains montrent encore quelques défauts d'incompétences. Sa mère lui a transmis le goût, la passion de la mode. Elle connaît tout les couturiers, chacune de leur créations et ne fait jamais une seule faute de goût.

Malgré sa politesse et son ton mi cassant mi aimable, elle a une attitude froide surtout avec ses employés. Il n'est pas question de faire ami ami avec eux – sauf grosse exceptions –. Montrez leur ne serait ce qu'un petit signe de gentillesse et il en redemanderons plus, rien ne leur va et rien ne leur suffit. Si elle se montre comme telle c'est pour leur montrer que quand on bosse pour Yi Nele, on bosse comme un dingue pour atteindre la perfection. C'est le genre de travail que des milliers de gens – surtout de filles – rêveraient d'avoir. Il faut faire honneur à votre profession comme il se doit, toujours être actif, prêt à faire ce qu'il faut, concentré et attentif. Tout ce qui ont travaillés pour Nele – et même certains qui travaillent encore pour elle – disent qu'elle demande toujours plus. C'est peut-être vrai. Mais il est fort dommage de se contenter uniquement de ce que l'on a non ?

C'est une femme qui est intelligente et vive, de très bons atout pour survivre dans ce monde. Elle ne veut pas faire partie de ces moutons sans cervelle que l'on promène sans aucun soucis. Depuis qu'elle est petite on dit que c'est une fille qui comprends vite les choses et qui dans le cas contraire, est avide de savoir. Toujours savoir plus, enrichir son esprit. Le savoir est l'une des plus belles choses que l'on puisse avoir. Profitons en tant qu'on peut encore en avoir non ?

Nele ne laisse personne lui faire du mal. Et elle laisses encore moins de monde toucher aux gens qu'elle aime et qui comptent pour elle. Elle est protectrice envers ces derniers et se battrait jusqu'au bout pour qu'ils soient heureux et en bonne santé. Son mari et son frère sont deux de ses priorités, les êtres qu'elle chérit le plus au monde. C'est avec eux que vous pouvez la voir sourire, avec eux que vous pouvais la voir comblée et heureux. Bien que ça soit déjà une femme épanouie ce n'est qu'en présence de ces deux être que tout devient vraiment parfait à ses yeux.


ma vie

your hapiness is the importanter thing for me



Personne ne connaît ma sœur. Pourtant tout le monde parle d'elle, se permet de la juger et de dire que tout ces dits sont justes. Si vous la connaissiez comme moi je la connais, vos paroles changeraient du tout au tout. Oui elle est riche, oui elle est connue de tous, oui elle est froide et intransigeante. Mais sachez qu'elle n'a pas eu la vie facile, et qu'intérieurement elle a beaucoup souffert.

Nele a été adoptée par mes parents, quand elle avait quatre ans. Cela faisait trois ans qu'elle vivait dans un orphelinat, avec d'autre enfants dans le même cas qu'elle. Il paraît que là-bas, c'était déjà une enfant discrète, assez en retrait des autres. Ma mère était devenue stérile quelques temps après m'avoir eu, mon père et elle n'étaient plus en moyen de procréer. Pourtant ils désiraient terriblement avoir un enfant tout les deux. Une petite fille justement. En allant à l'orphelinat de la ville, tout deux craquèrent pour ce visage d'ange. J'étais là, aussi j'avais six ans. J'étais content. Papa et maman n'étaient pas souvent la maison, trop pris par leur travail. Alors j'étais heureux d'avoir quelqu'un avec qui partager quelque chose. Papa était homme d'affaire et maman... Maman devait faire partie des femmes les plus connue du pays, car elle était rédactrice en chef du plus grand magazine de mode coréen. Leur métier faisait d'eux des gens très occupés, et peu présents à la maison. A l'âge que j'avais ça me frustrait déjà. Quand elle est arrivée à la maison, je me sentais moins seule j'avais quelqu'un avec moi. Au début c'était dur de la distraire, elle avait l'air apeurée de tout. Mais petit à petit elle a su s’intégrer, et tout les deux nous sommes devenus inséparables. Mes parents l'ont aimés comme leur propre fille, malgré leur absence. Peut-être que c'était ça leur envie d'avoir des enfants ? Se dire qu'en rentrant du boulot il y avait deux petits bouts qui les attendaient à la maison, qui en un regard leur faisait oublier tout les éventuels soucis ou préoccupations qu'ils avaient ? Mais est-ce vraiment cet amour que l'on attend de la part de ses parents … ?

Plus les années passaient, plus Nele et moi étions complices. C'était surtout elle qui me parlait. Elle me faisait part de ses inquiétudes, de ses questionnement, de ses peurs. Et je me rendais compte qu'elle était si fragile, qu'un rien était capable de la briser. Son entrée au collège m'inquiéta un peu, tout cela était si nouveau pour elle. Je la voyais, je l'observais du coin de l'oeil : toujours seule, dans un coin à lire ou à faire autre chose. Je n'allais jamais jusqu'à elle et elle ne m'en voulait pas. Pour moi il était important qu'elle sache se « débrouiller » seule. J'avais la triste impression que ma sœur était effrayée par tout cela. A la sortie, je l'attendais toujours pour que l'on puisse rentrer ensemble. Je la revois, se jeter sur moi en prenant ma main dans la sienne et lui demander comment s'était passée sa journée. Jamais de réponse hormis un baiser sur ma joue. Et pourtant je m'obstinais à lui poser cette question, chaque jours. Je savais que quelque part ça lui faisait plaisir de savoir que je me souciais de cela, même si je n'avais aucune réponse. Je savais aussi que quelque chose n'allait pas, à l'intérieur. Que quelque chose la rendait mal. Ne me demandez comment, je le voyais voilà tout. Alors j'étais fière de lui décrocher un sourire, et de me dire que peut-être elle se sentait bien pendant un laps de temps. Oui. Je voulais la rendre pleinement heureuse. Peut-être que j'y mettais un peu trop du mien ? Peut-être étions nous trop proche ? Je ne sais pas après tout. Ca doit bien partir de quelque part, cette rumeur. Non ?

Vers la fin de ses années collège – début de ses années lycée serait plus juste – une rumeur avait circulé à notre sujet comme quoi nous avions eus des relations incestueuse. Les ados je vous jure, il faut qu'ils nourrissent leur petite vie sans intérêt en allant pourrir celle des autres. Ça a toujours été comme ça, ça ne date pas d'aujourd'hui. Vous vous doutez bien que ça a vraiment mis Nele dans l'embarras. Elle qui est une fille discrète, et qui ne veut jamais déranger qui que ce soit. Raison de plus pour s'en prendre à elle non ? A l'époque j'étais un peu bagarreur, mais dans le cas présent je ne pouvais rien faire. Rien hormis sécher les larmes de ma petite sœur et tenter d'apaiser son cœur comme je pouvais, en rentrant à la maison. Rien hormis la voir malheureuse, encore.. Malgré le fait qu'elle se dévoilais à moi, je ne connais pas la raison de son mal être. Moi à l'époque, j'pensais qu'elle avait peur des autres. .Et j'avais juste. Ce qui se passait à l’intérieur d'elle même devait ressembler à un ouragan de tristesse. Des fois j'en avais les larmes aux yeux rien que d'y penser. Si vous voyiez son regard.. Un jour, alors que l'on se promenait dans le grand parc de la ville, elle se posa sur un banc et s'ouvrit à moi.

« - Les gens me lancent toujours des regards méchants, je ne me sens jamais en sécurité.. C'est comme si je pouvais lire des messages de haine dans leurs yeux, des messages qui réussissent à … m’oppresser... »

Pourquoi cette vision du monde ? Ca en revanche je n'en ai aucune idée. Et pendant un bout de temps, je n'ai rien pu faire à cela. Elle s'obstinait à penser que tout ce qu'il y avait autour d'elle lui voulait du mal, que la vie en elle même ne lui voulait aucun bien. D'un autre côté il ne s'est rien passé qui ai pu l'amener à penser le contraire. Quelques mois après le début de cette fâcheuse rumeur comme quoi et ma sœur entretenions des relations peu « catholiques », on aurait pu penser que tout ceci allait se calmer. Détrompez vous. Il se trouve qu'une bande de petits cons – de cinq petits cons – ont eu l'idée de venir faire chier ma sœur à la sortie du lycée. Elle se rendait à la maison seule car j'étais collée et maman et papa ont toujours voulus que nous vivions une vie qui ressemble à celle des autres. Avec le métier de maman, on aurait pu penser qu'une grosse bagnole noir viendrait nous chercher chaque jours. Mais non. Ce jour là elle rentrait alors seule à la demeure quand une bande de copains qui comportait également deux filles s'en prirent à elles de façon violentes : coups, griffures, gifles... et j'en passes. Quand j'étais revenue à la maison, Nele était allongée dans son lit, le visage et les bras couverts de quelques bleus ou traces rougeâtres. Elle était terrorisé par ce qui s'était passé. Quand elle me vit entrer dans sa chambre elle fondit en larme. Je savais que,sa,douleur n'était pas que physique et cela m'inquiéta d'avantage..

L'année qui suivit fut riche en action : maman et papa se séparèrent, et Nele fut atteinte d'un myxome cardiaque, une légère tumeur du cœur. Les médecins furent très surpris de trouver cela dans le corps d'une adolescente. Mais dans son cas, il lui fallait absolument avoir recours à une opération et vite. Car les symptômes attitrés devenait de plus en plus des fardeaux. Ma sœur n'arrivait plus à respirer comme il faut, elle était en manque d'oxygène presque tout les deux heures allant jusqu'au malaise que ça soit à la maison, en cours, dans la rue... Ajoutez donc à cela le stress que lui apportait la séparation de nos parents et vous obtiendrez quelque chose de peu vivable pour elle. Pourtant tout cela apporta à Nele une chance : celle de se reconstruire.

« - Oppa je suis une nouvelle personne.
- Ah bon ? Que veux-tu dire ?
- J'ai appris des choses... Je suis à présent une autre personne, qui réfléchit différemment et qui voit les choses sous un angle tout à fait différent tu sais. Je suis apaisée maintenant.
 »

Ces mots m'indiquèrent que ce mal être qui la rongeait et la hantait depuis toute ces années s'en était allé. A mon tour, je fus apaisé. Tout comme elle. Elle avait compris bien des choses : si tu voulais survivre dans cette jungle, tu te devais savoir faire face à tout les événements, y compris les imprévus. Tu te devais d'être un battant. Tu te devais montrer qui était le plus fort entre toi et tout les autres, montrer que rien ne peut t'atteindre. Nele était devenue tout cela. Nele était devenue une personne forte. Quand on avait vécu avec cette jeune fille vulnérable, fragile et si naïve presque toute sa vie, voir une telle transformation était choquant. D'un autre côté, c'était mieux pour elle. Elle vivait en paix, ainsi.

Le divorce de nos parents entraîna une présence plus marquée de notre mère à la maison. Et au fil du temps, maman a réussit à transmettre sa passion de la mode à Nele. Il n'y avait que ça qui les liait à ce moment.

« - Maman est un peu comme j'étais avant...
- C'est quelque chose de mauvais ?
- De très mauvais. Je n'aime pas la façon d'être que j'avais en d'autre temps. Et je n'aime pas sa façon d'être. A-t-elle toujours été comme ça ?
- Je crois oui.
- Alors j'ai eu la chance de me réveiller avant elle. 
»

Cette conversation me fait encore sourire. Elle n'avait pas totalement tort. Maman était beaucoup trop gentille, trop naïve. Trop bon, trop con comme on dit. Pourtant dans ce métier il fallait être mentalement préparé à endurer l'assiduité et le dur travail tout les jours. Sa personnalité la mettait en danger, c'est ce que l'on se disait avec ma sœur. Mais quelque chose la mettait plus en danger encore : son métier. Le 28 Mars 1986, ma mère se fit intentionnellement rentrée dedans alors que son chauffeur l'emmenait à l'aéroport. La mort fut immédiate. Cela fit parler les journaux, la télévision et les radios. Qui allait prendre la place de la grande reine de la mode ? Qui allait être à la hauteur de toute ces charges ? Qui était en mesure de succéder à tant de goûts ?

Qui ? Yi Nele, la fille de la reine en question, ma sœur. Elle sortait pourtant de cinq années de psychologie en faculté. Mais c'était ça, le métier qui lui été destiné. Croyez moi, ma mère n'aurait pas donné ce métier à n'importe qui. Si elle le lui a donné c'est qu'elle était certaine qu'elle avait les capacités, le mental, les goûts, et le talent pour la remplacer. Aujourd'hui, tout le monde l'adule et la redoute en même temps. Son avis est le plus important pour les couturiers coréens et très souvent appréhendé. On la demande un peu partout en Asie et même sur d'autres continents de temps autre ( voilà pourquoi le soir du meurtre, elle n'était pas à Incheon car elle avait pris un vol pour la Chine ). Aujourd'hui, c'est une femme heureuse qui a toute les cartes en main pour faire ce qui lui plaît.

Aujourd'hui vous lui léchez les pieds, vous lui courrez après. Eh bien courrez, vous risquez de vous casser la gueule plus d'une fois et de le regretter amèrement. C'est peine perdue, vos efforts ne sont plus d'aucune utilité. Vous avez perdu sans même avoir commencé quoi que ce soit.


derrière ton écran

 style= pseudo : la nymphe. oui oui, une autre ! âge : 16. fréquence : 7/7 en vacances, 2/7 en période scolaire. personnage inventé : oui. découverte de sc : j'habites ici depuis toute petite tavu. dernier mot pour la route : les pêches dures sont bonnes pour le transit. avatar :
Code:
❧ [b]LEE MIN JUNG (s'il fait parti d'un groupe ajoutez le ici)(en majuscule)[/b] — [url=lien lorsqu'on clique sur votre pseudo]yi nele ( sans majuscule)[/url]
droits réservés au staff de sc ♥


Dernière édition par Yi Nele le Lun 27 Aoû - 10:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Byeon Ian
Voir le profil de l'utilisateur


http://phey-p.tumblr.com/
avatar

❧ JOKER OF YOUR WISHES

HUMEUR : licornanisé.
MESSAGES : 392
LOCALISATION : sur la Lune avec une chèvre verte et ' INSUSUSU '.

MessageSujet: Re: YI NELE ♔ your master, your idol.   Dim 26 Aoû - 23:57

breakfast ; ça me fait toujours autant rire.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
jun: ian pooped and it was funny ! [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Seo Myong Yuk
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ ÉTUDIANT

MESSAGES : 173

MessageSujet: Re: YI NELE ♔ your master, your idol.   Lun 27 Aoû - 0:11

Elle est juste trop canon moi je dis
re-bienvenue parmi nous espèce de folle 'o'


Revenir en haut Aller en bas

Jung Soo Yeon
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ ÉTUDIANT

MESSAGES : 119
LOCALISATION : incheon.

MessageSujet: Re: YI NELE ♔ your master, your idol.   Lun 27 Aoû - 11:01


    aah lee min jung
    rebienvenu sur le forum :3
    j'aime l'originalité de ton prénom ~


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
don't underestimate the things that i could do
« There's a fire starting in my heart, Reaching a fevered pitch and it's bringing me out the dark. Finally, I can see you crystal clear, Go ahead and sell me out and I'll lay your ship bare. » ©matchbox
Revenir en haut Aller en bas

Kim Jin Guk
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ ÉTUDIANT

HUMEUR : franchement tranquille.
MESSAGES : 21

MessageSujet: Re: YI NELE ♔ your master, your idol.   Lun 27 Aoû - 12:14

elle est pire que magnifique cette femme, je l'aime.♥
en tout cas bienvenue. ^3^


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

CLOUD
Voir le profil de l'utilisateur


http://summer-cloud.lebonforum.com
avatar

THE MASTER CLOUD

MESSAGES : 145

MessageSujet: Re: YI NELE ♔ your master, your idol.   Lun 27 Aoû - 14:56


tu es validée !


félicitation ♥


tu as passé la première étape, et voila, tu fais maintenant partie des citoyens ! le chemin n'est plus très long jusqu'à tes heures d'amusements, alors ne perds pas la foi ! avant toute chose, n'oublie pas de venir [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] pour avoir un endroit où vivre, n'oublie pas non plus de créer ta [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien], et si tu as une quelconque [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien], cette partie t'es ouverte. et pour les plus geeks d'entre nous, se trouve là où tu pourras envoyer des [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] ou encore suivre l'actualités de tes amis sur [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]. Nous avons également le [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] de la ville où tout les petits potin du quartier seront racontés ! N'oublie pas de nous rejoindre dans la partie [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] ! Ainsi que sur la [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] car plus on fous et plus y a de cookie ! BONNE AVENTURE PARMI NOUS ♥


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: YI NELE ♔ your master, your idol.   

Revenir en haut Aller en bas
 

YI NELE ♔ your master, your idol.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Guitare Snaker THE Guitare Master !
» Quel sont les moyens de gagner des Master Stones ?
» CONFESSION DE BEAUVOIR JEAN EX-CHEF GANG DE MASTER B A MONTRÉAL-NORD
» Alex Shelley Vs Chris Master
» + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
summer ☁ cloud ::  :: les fiches-