AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ET VOILA LA VERSION 3 DU FORUM SOUS VOS YEUX ! VENEZ COMMENTER ♥ ET SIGNER LE RECENSEMENT

Partagez | 
 

 I believe feat shin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Seo Myong Yuk
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ ÉTUDIANT

MESSAGES : 173

MessageSujet: I believe feat shin ♥   Dim 2 Sep - 14:50

I believe

shin il & myong yuk


« ça te dit de fêter ça... avec moi ? je te laisse te reposer aujourd'hui. je t'envoie un sms dès que j'ai trouvé ce que nous allions faire ! »

tenue
Myong avait bien compris qu’il l’avait en quelque sorte énervé après lui avoir dit qu’il voulait rendre tout le monde heureux, même si au final, c’est complètement impossible. Il l’avait bien compris, mais les choses avaient bien avancé entre eux, ils s’étaient mis d’accord et avait tout dit. Il y avait de quoi rendre heureux le petit étudiant qui, en plus, à eut les meilleures notes à ses partiels… Ca étonne quelqu’un ? Myong était en train de préparer à manger, même si il était vrai que le petit myong était assez épuisé de son voyage même si celui-ci n’a duré qu’une demi-heure. Avoir travaillé avec son père toute la matinée et le début d’aprem sur la voiture de celui-ci n’a pu que l’épuiser. Alors Shin avait prévu un rendez vous entre eux pour fêter les résultats de myong ? Etait-ce vraiment un rendez-vous, nan ce serait plutôt une sortie entre pote comme ça pour fêter une bonne nouvelle. Myong avait approuvé de la tête quand celui-ci lui a dit qu’il devait se reposer pour aujourd’hui et il lui fit signe quand celui-ci passa la porte du loft de myong.

Quelques minutes après June entra dans le loft et comme d’habitude, elle trouva son bonheur à venir embêter son colocataire mais ce n’est pas grave, il a l’habitude et il est vrai que sa petite folle de colocataire lui avait un peu manqué également. Ce soir, ce ne sera pas Shin qui mangera les pates au curry mais bien la jolie June qui comme d’habitude n’avait rien demander du tout et c’était servi… Aucune manière, mais bon il l’aimait comme ça. Après avoir manger avec sa colocataire chérie, il partit ranger ses vêtements dans son armoire et s’allongea dans son lit. Il regardait le plafond tranquillement en pensant à ce qui c’était passé aujourd’hui à leur retrouvaille et un sourire se nicha au coin des lèvres de myong ainsi que de légère rougeur sur ses joues. Il finit par éteindre la lumière et s’endormit en repensant aux paroles de Shin qui ne cessait de résonner dans sa tête.

Le lendemain
Myong était réveillé depuis deux bonnes heures maintenant, il avait passé une nuit assez mouvementé même si au final, il a plutôt bien dormi. Aujourd’hui, il avait décidé de ne rien faire, c’était son jour de repos alors dès son réveil, il se dirigea vers le salon et commença à jouer aux jeux vidéos et il y joua jusqu’à l’heure de manger. Bien sûr, continuant dans son jour de repos, il ne prit pas la peine de faire à manger et commanda du poulet frit qui arriva seulement trente minutes après. Il mangea tranquillement devant un drama comme il les aime, son ventre rempli, il n’eut pas le courage de se lever pour faire quelque chose d’intéressant alors il resta planter sur son canapé jusqu’à ce qu’il entende son portable sonné signer qu’il avait un nouveau message. Il tendit le bras pour attraper le téléphone qui était sur la petite table, il réussit à l’attraper et lu un message de shin : hey ! j'espère que tu as bien pu te reposer ! je t'avais promis un message dès que j'aurai trouvé ce que nous allions faire, alors voilà, c'est fait. je te dis simplement rendez vous au parc, et le reste, ça sera une surprise ^^ Myong sourit comme un débile quand il lut le message.

Bizarrement toute trace de jour de repos à rien faire avait disparu. Myong se leva d’un bon et se dirigea droit vers sa salle de bain, il posa son regard sur la glace et grimaça en voyant sa tête. Il faut d’abord commencé par le lavage et après on verra les vêtements et la coiffure. Il n’avait pas beaucoup de temps pour arriver à se préparer et au pire des cas, il pourra toujours courir pour arriver à temps au rendez-vous. Une fois Myong habillé, il choisit ses vêtements et alla se coiffer pour être un minimum beau pour Shin. Une fois prêt, il regarda l’heure qu’il était et fut soulagé de voir qu’il était pile dans les temps. Il sortit de son loft et referma la porte derrière lui avant de se diriger vers l’arrêt de bus. Il attendit pendant quinze minutes mais le bus n’était toujours pas là, Myong commençait vraiment à s’impatienté et il se redressa quelques minutes encore après. Il allait être en retard vraiment, il décida donc de prendre un taxi. Ca allait sûrement lui coûter cher mais il ne supporte pas d’être en retard.

La course lui couta une petite somme et même en le faisant s’arrêter quelques rues avant le parc. Myong s’était donc mit dans l’idée de courir pour arriver pile à l’heure et c’est ce qu’il fit, il était d’ailleurs presque arrivé quand il ne vit pas le vélo qui arrivait à fond les manettes dans sa direction et il ne le remarqua que quand il y eut un choc. Myong se retrouva allongé sur le sol, les yeux clos, il s’était évanoui. Croyez le où non, quand il rouvrit les yeux dans la chambre d’hôpital blanche, le premier mot qu’il prononça fut Shin. Il pensa tout de suite au rendez-vous qu’il était en train de louper, peut-être que Shin l’attendait encore ? Myong se redressa alors mais beaucoup trop vite, sa tête se mit à tourné et il faillit retomber dans les pommes mais une infirmière arriva et commença à regarder dans ses yeux et tout le tralala qui va avec. Elle fini par dire que le médecin arrivait.

« Un traumatisme ? Je peux sortir quand, docteur ? » Myong avait la main posé sur sa tête ou un bandeau y était entouré, ce n’était qu’un petit traumatisme et il s’était évanoui seulement sous le choc. « Dès que quelqu’un viendra vous chercher, une infirmière a prit la peine d’appeler quelqu’un de votre entourage. » Myong le regarda pendant quelques secondes avant d’approuver de la tête. Celui-ci sorti de la pièce, myong n’avait même pas penser à lui demander qui allait le faire sortir de l’hôpital. Il soupira et prit les médicaments que lui avait laissé l’infirmière avant de se recoucher. Il grimaça à cause des mots de tête qui allaient sûrement partir avec les cachets qu’il venait de prendre.

Myong ne pouvait pas s’empêcher de penser au rendez-vous qu’il était en train de louper, il se maudit d’avoir eu cet accident si débile. Si il n’avait pas été aussi pressé et si il n’y avait pas eu de problème de bus, il n’aurait jamais eu cet accident et serait sûrement avec shin à ce moment là… Rien que d’y penser, myong se mordit la lèvre pour éviter d’hurler sa rage dans tout l’hôpital. Mais bon, Shin allait lui pardonner n’est ce pas ? Même si il allait sûrement penser qu’il lui avait posé un lapin alors que ce n’est pas du tout ça. Il aura tout fait pour arriver à l’heure mais finalement ça n’aura pas été possible. Ce n’était pas son jour aujourd’hui. Pendant quelques minutes les infirmières passaient dans sa chambre pour vérifier si il n’y avait pas de séquelle avant que myong ne s’endorme comme un bébé dans ses draps blancs, entouré de mur blanc, dans un bâtiment blanc.


Revenir en haut Aller en bas

Won Shin Il
Voir le profil de l'utilisateur


http://www.edensquare.tumblr.com/
avatar

❧ CITOYEN

HUMEUR : mauvaise. j'ai l'impression que tout va mal dans ma vie.
MESSAGES : 94
LOCALISATION : ça ne te regarde absolument pas.

MessageSujet: Re: I believe feat shin ♥   Dim 2 Sep - 17:14


tenue
Je regardais mon téléphone avec un étrange sourire. Je venais d'envoyer un SMS à Myong Yuk lui disant de me rejoindre au parc. Oui. Je lui avais promis que nous allions fêter sa réussite - quoi qu'elle n'était pas vraiment étonnante dans un certain sens - juste tout les deux, et je voulais lui faire une surprise quand à ce que nous allions faire... Je ne savais pas si c'était vraiment une idée, je m'étais dis que je ne voulais plus le revoir jusqu'au moment où j'aurai vraiment pu réfléchir à fond à propos de ce que j'éprouvais mais... Quel ami serais-je si en apprenant qu'il avait réussis aussi brillamment ses examens, je lui annonçais ' c'est cool, et maintenant, on va plus se voir pendant un temps indéterminé parce que moi, contrairement à toi, je suis con ' ... Un ami pitoyable voilà ce que je serais.

Je soupirais en regardant le sol de ma chambre, me disant que peut être qu'un jour, il faudrait que je pense à faire un peu le ménage... Mais pour le peu de personne qui y venait - c'est à dire personne - cela n'en valait pas vraiment la peine. Fouillant dans mon armoire, je pris un jean noir, puis un haut noir, n'ayant pas vraiment envie de me casser la tête. Une fois vêtu, je me couchais sur mon lit, fixant le plafond, les bras et les jambes largement écartés. Qu'est ce que j'allais faire ? Qu'est ce que j'allais lui dire ? J'en avais assez de tout le temps réfléchir, et j'en avais assez de toute cette histoire qui me donnait des maux de têtes à se taper la tête contre les murs... Je finis par me mettre sur le côté, et me rouler en boule en fixant un peu par la fenêtre... Il fallait que je parte de chez moi maintenant.

Je m'étais redressé, et j'étais parti jusqu'à l'entrée de mon appartement, clé, téléphone, porte feuille, lunette de soleil en main et cigarette en poche et en main. J'enfilais mes chaussures, et je partis pratiquement en courant dans les escaliers pour les descendre en vitesse, ne souhaitant pas être en retard alors que c'était moi qui l'avait invité. Invité... Oui c'était ça, je l'avais invité à sortir.. rien que tout les deux... Oh mon dieu. J'espérais qu'il ne se méprenait pas trop sur mes intentions pour cette sortie, parce que je n'avais réellement que prévu que nous allions fêter sa réussite ! Je m'arrêtais net en bas des escaliers. Ohlala... Et s'il pensait ça, qu'est ce que j'allais faire ? En une journée, je n'avais vraiment pas eu le temps de réfléchir à quoique ce soit !

Je soufflais un bon coup, avant de me mettre à marcher tranquillement jusqu'au parc où nous devions nous rejoindre car j'avais gardé secret le lieu où nous irions. Cette sortie était une totale surprise pour lui. Je ne l'avais prévenu qu'un peu plus tôt dans la journée, je ne lui avais rien dit quand à ce qu'il devait prendre sur lui, et j'espérais qu'il ne penserait juste pas que c'était un plan foireux de ma part, car ce n'était pas vraiment mon genre. Je m'arrêtais une fois que je fus au niveau du parc, et je fus soulagé de ne pas y voir Myong Yuk. Je n'étais pas en retard ! Je m'installais alors un peu plus loin, sur un banc, pour pouvoir l'attendre en étant un peu plus à l'aise.

Je checkais régulièrement mon portable pour avoir des nouvelles de lui, mais aucun message ne venait. Bon, il n'était pas encore en retard, il avait une certaine marge pour l'instant, mais j'étais tellement nerveux que le temps ne se décidait toujours pas à passer, me laissant dans une sorte d'attente interminable et très pesante. Je regardais tout les passants qui marchaient plus ou moins rapidement devant moi, cherchant à apercevoir Myong Yuk parmi eux. Je sortis mon portable de ma poche, regardant l'heure... A peine deux minutes étaient passées depuis la dernière fois que j'avais regardé, et je n'avais toujours aucun message. Je soupirais un peu, avant de m'adosser contre le banc.

C'était l'heure, et il n'était toujours pas là. Ok. Je n'allais pas m'impatienter, cela pouvait arriver à tout le monde d'être en retard, même moi j'aurais faillis si je ne m'étais pas lever à peine quelques minutes après m'être couché sur mon lit. Mais... Ce n'était pas son genre de faire attendre les gens... Pas grave.. Ce n'était pas grave ! J'allais simplement l'attendre là, comme quiconque aurait fait. Je regardais mon portable une nouvelle fois pour voir s'il ne m'avait pas laissé un message pour me prévenir qu'il ne pourrait pas être là ou qu'il allait simplement être en retard, mais qu'il arrivait, mais... Mon téléphone restait désespérément sans appel et sans SMS...

Soit. Je le gardais en main, et commençais à faire un jeu pour patienter jusqu'à son arrivée, malgré le fait que j'avais l'étrange impression qu'il n'allait pas venir. Je ne connaissais pas les raisons qui le pousseraient à ne pas venir mais... Cela me blessait. Cela me blessait de savoir qu'au final, il préférait peut être aller ailleurs plutôt que me voir. Peut être que quelqu'un d'autre lui avait demandé de sortir et qu'il avait alors accepté, m'oubliant. Ou alors... Il n'avait simplement pas envie de me voir... Ou pire encore, il avait rencontré quelqu'un en chemin qui lui avait plus, et il s'était mis en tête de m'oublier parce que de toute manière, je ne pourrais rien lui donner...

Au bout d'une demi heure, j'avais sérieusement finis par m'impatienter. Ma bouche se courba en une moue attristée, avant que je ne me lève de mon banc, déçu. J'étais tellement déçu qu'il ne soit pas venu me voir. Tellement déçu qu'il n'ait même pas pris la peine de me prévenir... Je me mis à marcher tout doucement, avec encore un vain espoir qu'il viendrait en courant, plein d'excuse à mon égard, quand ma sonnerie me coupa dans mon élan. Myong Yuk ? Je sortis mon téléphone de ma poche, avant de froncer les sourcils face à ce numéro inconnu. « allô ? » Une femme me répondit à l'autre bout que c'était l'hôpital d'Incheon qui m'appelait.

Mes yeux s'étaient ouvert d'un seul coup. L'hôpital ?! Quelqu'un avait eu un accident ?! Je lui demandais tout de suite ce qui était arrivé, un peu paniqué, et elle m'annonça, tout en essayant de calmer que Seo Myong Yuk avait eu un accident. Ma mâchoire faillit se décrocher du reste de ma tête tellement je fus surpris et choqué. Il avait eu un accident ? Et moi, pendant tout ce temps, j'étais déçu de lui, et je lui en voulais pour m'avoir posé un lapin ? Sans même écouter la suite de ses paroles, je raccrochais avant de courir - oui, je détestais toujours autant les moyens de transports - jusqu'à l'hôpital d'Incheon, y arrivant tout essoufflé et tout décoiffé.

Je me dirigeais d'un pas rapide jusqu'à l'accueil, tout en disant que j'étais Won Shin Il, et que je voulais voir Seo Myong Yuk. La jeune femme me fit alors un petit sourire avant de me dire qu'elle m'accompagnait jusqu'à la chambre. Et une fois ceci fait, elle me laissa, fermant la porte derrière elle. Tout doucement, je m'avançais dans la chambre pour ne pas faire de bruit, jusqu'à l'apercevoir endormi dans le lit. Mon coeur se brisa un peu de le voir comme ça, et je me dirigeais lentement jusqu'à lui pour m'asseoir sur le lit à ses côtés. Ma main passa doucement dans ses cheveux, avant d'aller sur son visage, pour le réveiller en douceur.

Si ça se trouvait... C'était encore de ma faute, comme avec Sun Hee... Cherchaient-ils dont toujours à se venger ? Cela ne leur avait-il pas suffit de tuer ma petite perle ? Comment allait-il ? Est ce que c'était grave ? Toutes ces pensées tournaient dans ma tête mais ne trouvaient pas de réponse. Je ne voyais qu'un bandage autour de sa tête, mais je ne savais pas s'il avait d'autres problèmes autres part, et je ne savais pas trop si j'avais envie d'en être au courant. Malgré tout, j'étais tellement soulagé de voir qu'il était en un seul morceau. Entendre qu'il était à l'hôpital m'avait complètement paniqué, et je n'avais pas pu m'empêcher de m'imaginer le pire à son propos.

Mes doigts se serrèrent un peu sur son visage, et ce dut être sa qui le réveilla, puisque lorsque je reposais mes yeux sur lui, il me fixait. Essayant de lui sourire doucement, je lui chuchotais : « hey » Mon regard était doux, et je continuais de bouger ma main doucement sur tout son visage et sur son cou aussi. Le toucher, c'était comme le sentir en vie sous moi, et je n'arrivais pas à le lâcher. « tu es vivant » La phrase n'avait été qu'un souffle, montrant à quel point j'étais soulagé de cette constatation. Mon sourire se fit un peu plus grand, alors que je caressais le bout de son nez, avant de faire glisser ma main derrière son cou.

« quand l'hôpital m'a appelé, j'étais tellement inquiet ! mais ça à l'air d'aller, hein ? » Ma main glissa de son cou jusqu'à son épaule, avant que je ne souffle, essayant de me convaincre moi même : « ça à l'air d'aller... » Je me rapprochais doucement de lui, avant de déposer tout doucement mes lèvres contre les siennes... parce que je le sentais comme ça, parce que j'avais besoin de sentir qu'il était vivant, parce que je m'étais bien trop inquiété pour ne pas le faire, parce que je me rendais compte à quel point je tenais à lui, parce que je me rendais compte que... qu'actuellement je ne pourrais pas vivre sans sa présence, et que même si je n'étais toujours pas sûr de ce que je ressentais, je n'avais pas envie de le perdre.

Je me détachais de lui, avant de passer ma main dans ses cheveux : « tu peux me dire ce qu'il s'est passé ? »




Revenir en haut Aller en bas

Seo Myong Yuk
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ ÉTUDIANT

MESSAGES : 173

MessageSujet: Re: I believe feat shin ♥   Dim 2 Sep - 18:58

il lui avait envoyé un message, il lui avait donné rendez-vous dans le parc pour fêter sa réussite aux examens. Ce n’était pourtant pas une surprise, mais il l’avait quand même fait. Et cela ne pouvait que faire plaisir au jeune étudiant, qui s’était tout de suite empressé de s’habiller convenablement et de se faire un minimum beau pour plaire à Shin ? Ouais, sûrement même si au final, c’était assez difficile, il aurait fallu qu’il s’habille avec une robe… Ouais, nan très peu pour lui. Myong était sorti de son loft après s’être préparé, il avait ensuite attendu son bus qui n’arriva jamais et prit un taxi. Cela lui couta les yeux de la tête mais shin le valait bien. Puis il avait fini le chemin en courant pour ne pas arriver en retard, mais il regretta vite sa course en direction du parc puisqu’il se fit renverser par un cycliste qui allait à toute allure sur le trottoir et il fini à l’hôpital. Ce n’était pas grave, il n’y avait pas mort d’homme mais il avait tout de même louper son rendez-vous.

Le médecin lui a alors expliqué qu’il avait un petit traumatisme au niveau de la tête et qu’il s’était évanoui sous le choc, il lui expliqua ensuite qu’il pourrait sortir que si quelqu’un venait le chercher et d’après lui, l’infirmière aurait déjà appelé quelqu’un. Suite à ses paroles, il n’eut même pas le réflexe de demander qui allait venir le chercher, nan il pensait beaucoup trop à Shin qui devait peut-être encore l’attendre au parc. D’ailleurs quelle heure est-il ? Sûrement déjà tard, il devait être retourné chez lui. Peut-être lui en voulait-il ? Si c’était le cas, myong ne pourra pas s’empêcher d’être vraiment honteux car c’est lui qui n’y a pas été… Et si il croyait qu’il lui avait posé un lapin ? si c’était le cas, il ne pourra sans doute jamais lui pardonner ce coup là et Myong se sentirait complètement perdu. Mais voilà, maintenant c’était trop tard, il était à l’hôpital et son portable n’était pas près de lui, il ne pouvait donc pas le prévenir.

Myong regardait les infirmières aller et venir dans sa chambre, vérifiant si il n’y avait aucune séquelle, regardant ses yeux pour voir si la pupille marchait bien. Il avait mal à la tête et l’avait dit à une infirmière qui d’après elle, était tout à fait normal, c’est à cause du traumatisme, cela voulait donc dire qu’il allait devoir se reposer un peu. Alors il s’allongea après avoir pris ses médicaments pour essayer de se reposer, mais ce n’était pas facile. Il n’arrêtait pas de penser à Shin qui devait l’attendre ou non dans le parc, il se disait qu’il avait été vraiment stupide et qu’il aurait du être beaucoup plus sur ses gardes car c’était souvent que des cyclistes roulaient sur le trottoir, ici, à vive allure. Ce n’est que quelques minutes après qu’il réussit à s’endormir mais ce n’était pas un bon sommeil, car il n’y avait aucun rêve.

Myong fut réveillé par une pression au niveau de son visage, il ouvrit doucement les yeux et posa son regard sur la personne assisse sur le bord de son lit. Un sourire s’afficha sur les lèvres du jeune étudiant quand il le vit, Shin en face de lui qui lui touchait le visage et le coup doucement. « hey » Son regard était doux, ce qui fit frémir myong. « hey. » dit-il en souriant tendrement. Il ferma les yeux quand la main de shin descendit dans son cou, seulement quelques secondes avant de les rouvrir pour le regarder encore. Il ne pourra sans doute jamais se passer de regarder son visage si parfait, car oui à ses yeux, il était vraiment parfait. « tu es vivant » Myong se mordit la lèvre inférieur, pendant que shin lui caressait le bout de son nez et son cou. « Oui et je suis vraiment désolé shin. J’aurais du faire plus attention. » dit-il en se léchant la lèvre inférieur.

Il releva les yeux vers shin puisqu’il les avait baissé quand il lui a parlé. « quand l'hôpital m'a appelé, j'étais tellement inquiet ! mais ça à l'air d'aller, hein ? » Myong approuva doucement de la tête, mais pas trop fort pour ne pas trop bouger sa tête. Il avait encore un peu mal au crâne mais ça allait beaucoup mieux que tout à l’heure, c’était seulement une petite migraine. La main de Shin continuait de lui caresser la peau avant de s’arrêter à son épaule. « ça à l'air d'aller... » Myong posa sa main sur la sienne avant de la lui caresser du bout des doigts, un sourire au coin tendre. « Je vais bien, j’ai juste un petit traumatisme crânien. » dit-il en souriant tendrement. Il n’eut le temps de dire quoi que ce soir d’autre qu’il sentit une pression au niveau de ses lèvres et c’est là qu’il comprit que Shin était en train de l’embrasser. Et il comprit tout de suite que c’était bien de l’amour qu’il ressentait pour lui, c’était vraiment ça. Son cœur battait à tout rompre, il avait chaud vraiment chaud, il avait les lèvres qui brûlaient au contact des siennes mais c’était si bon.

Alors oui, c’était bien ça. Myong Yuk est vraiment amoureux de Shin Il, il ne pourra sans doute jamais le nier puisqu’il commençait déjà à rougir. Quand le baiser se termina, myong se mordit la lèvre inférieur doucement avant de relever des yeux brillants vers Shin avant que celui-ci ne passe une main dans les cheveux du jeune étudiant, comme à son habitude. « tu peux me dire ce qu'il s'est passé ? » Myong approuva de la tête doucement avant de se redresser pour se poser en position un peu plus confortable pour parler. Bien sûr, il grimaça un peu quand il bougea sa tête trop rapidement mais c’était supportable. Il attrapa la main de Shin qu’il caressa du bout des doigts doucement comme pour être sûr qu’il était bien là avec lui et que ce baiser n’était pas un de ses rêves.

Il fallait qu’il lui dise tout ce qui c’était passé, que ce n’était qu’un accident et qu’il ne fallait pas qu’il s’inquiète. Car il le savait, il s’inquiétait beaucoup trop pour lui, ce n’était qu’un petit accident. « Après avoir reçu ton message, j’ai été vraiment content alors je suis tout de suite parti me préparer pour me faire… un minimum beau. Après je suis sorti attendre le bus mais il n’est pas venu, alors j’ai pris un taxi et cela m’a couté une fortune… Alors je l’ai arrêté à quelques rues et j’ai couru pour arriver beaucoup plus vite au rendez-vous et ne pas être en retard… Puisque que je n’aime pas faire attendre. » Myong entrelaça ses doigts à ceux de Shin avant de le regarder dans les yeux, avec un petit sourire tendre. « Et je n’avais pas vu le cycliste qui roulait à vive allure sur le trottoir et il m’a foncé dedans et sous le choc je suis tombé dans les pommes et me suis réveillé à l’hôpital. » dit-il en haussant les épaules doucement.

Myong leva sa main pour lui caresser la joue doucement, il souriait toujours tendrement et le regardait avec des yeux brillants avant de l’attirer vers lui. Il se calla dans ses bras et déposa sa tête sur l’épaule de Shin avant de fermer les yeux, respirant doucement et régulièrement. « J’ai eu peur que tu penses que je ne voulais pas te voir, car ce n’était vraiment pas ça Shin. J’ai été trop pressé de te voir et finalement je me suis retrouvé à l’hôpitale. Je suis vraiment désolé d’avoir gâché ce rendez-vous Shin et je suis désolé de t’avoir inquiété. » dit-il en serrant le T-shirt de Shin entre ses doigts. Il se recula après quelques secondes dans ses bras avant de sourire. « Et puis, j’avais passé beaucoup de temps à me faire beau et me voilà comme ça… Je suis blanc comme la neige. » dit-il en faisant une moue déçu. Ouais, il voulait être beau devant Shin, il voulait qu’il le trouve beau, c’était important pour lui.

Une infirmière entra dans la chambre après avoir toqué, elle déposa des cachets sur la petite table et lui demanda de les prendre. Puis elle sortit sans oublier de lancer un petit sourire charmeur à Shin ce qui fit ronchonner le jeune étudiant, c’est vrai qu’elle était pas mal du tout l’infirmière. Elle serait même son genre de fille, mais Myong ne l’avait pas regardé car il y avait Shin dans son cœur, seulement lui. Donc non, il ne l’avait pas regardé, elle était inintéressante par rapport à Shin mais lui l’avait-il regardé ? Myong n’avait pas fait attention plutôt occupé à lancer des regards noirs à celle-ci. Quand elle fut sortie, myong attrapa les médicaments et les avala avec un peu d'eau. Il croisa les jambes en indien avant de passer une main derrière sa tête. « Je ne savais pas que l’infirmière t’avais appelé toi, peut-être parce que tu es la première personne qui est dans mes contacts ou peut-être autre chose… » dit-il en penchant la tête sur le côté doucement.

Myong sourit doucement avant de s’étendre doucement, il vit une autre infirmière entrer et lui retirer le bandeau qu’il a autour de la tête. Myong la remercia en souriant avant qu’il ne passe sa main dans ses cheveux pour les remettre en place, oui il prend toujours soin de son apparence, surtout devant Shin. Myong commençait à en avoir marre de rester assit dans ce lit mais le médecin à dit qu’il ne pourra sortir que vers 16 heures et il était 15heures maintenant… Il restait encore une heure assit sur ce lit. « Le médecin m’a dit que je pourrais sortir à 16 heures, donc si tu pouvais attendre avec moi car je ne peux pas sortir seul … Ou alors, tu peux toujours aller faire un tour et revenir à 16 heures pour signer mes papiers de sorti. » dit-il avec un petit sourire au coin avant de baisser les yeux doucement. Il serait sûrement déçu si il lui disait qu’il revenait dans une heure..


Revenir en haut Aller en bas

Won Shin Il
Voir le profil de l'utilisateur


http://www.edensquare.tumblr.com/
avatar

❧ CITOYEN

HUMEUR : mauvaise. j'ai l'impression que tout va mal dans ma vie.
MESSAGES : 94
LOCALISATION : ça ne te regarde absolument pas.

MessageSujet: Re: I believe feat shin ♥   Dim 2 Sep - 21:43


La panique s'était insinuée dans chacun de mes membres lorsque j'avais reçu cet appel qui me disait que Myong Yuk était à l'hôpital. Tout les scénarios se sont alors emmêlés dans ma tête, et le seul qui est resté était le fait que Dong Ho avait recommencer ses manigances pour se venger de mon départ... Mais pourquoi le ferait-il encore maintenant ? Ne pensait-il pas que j'avais assez souffert du départ de Sun Hee ? Inquiet de son état, je courrais dans les rues de Incheon en direction de l'hôpital, ne souhaitant en rien perdre une personne qui m'était chère une nouvelle fois. J'avais du renverser plusieurs personne tellement je courais vite, mais je ne m'en souciais absolument pas, trop obnubilé par le fait d'arriver le plus vite près de lui.

J'avais demandé à l'accueil où se trouvait la chambre de Seo Myong Yuk, tout en me présentant à elle, et elle me guida après m'avoir souris. Je ne savais pas à quoi elle pensait, mais je n'avais pas pris la peine de lui retourner, voulant simplement arriver au plus vite dans la chambre de Myong Yuk. Une fois que nous y arrivâmes, elle me laissa seul, et ferma la porte derrière elle. Tout doucement pour ne pas le réveiller puisqu'il semblait endormi, je m'approchais de lui jusqu'à m'asseoir à ses côtés sur le lit... Alors c'était pour ça qu'il n'avait pas pu venir... Je m'en voulu alors d'avoir penser qu'il avait juste voulu m'oublier, alors qu'en fait il avait eu un accident... Et je n'y avais même pas pensé comme raison de son absence...

Simplement assis sur le lit à côté de lui, je laissais ma main parcourir son visage, tout doucement pour ne pas le réveiller. Il était si mignon... Je m'en voulu un peu de penser cela, mais c'était vrai, je le trouvais vraiment mignon. Et aussi actuellement très inquiétant, parce qu'endormi, je ne pouvais pas savoir comment il allait. Ma main continuait de parcourir son visage, ses cheveux, son cou, et aussi un peu ses épaules, juste pour le sentir sa peau chaude sous mes doigts, et ainsi savoir qu'il était bien vivant. Alors que ma main retournait sur sa joue, elle se serra alors, à cause d'une mauvaise pensée, et ce fut ce qui réveilla le petit Myong Yuk.

Lorsque ses yeux se posèrent sur moi, je ne pu m'empêcher d'esquisser un petit sourire, soulagé qu'il ne soit pas évanoui ou dans une sorte de coma sans que je ne sois au courant. Tout doucement, je soufflais un petit 'hey', tout en lui lançant un regard doux, ne me lassant pas vraiment de le toucher. « hey. » Ma main glissa dans son cou, et je l'observais fermer les yeux, tout en continuant de faire descendre ma main jusqu'à ses épaules. D'un élan un peu idiot, je continuais à parler en chuchotant qu'il était vivant, comme si ce n'était pas assez visible comme cela. Il me parlait, il me voyait, il réagissait à mes caresses, il n'y avait pas plus vivant que ça, malgré le fait qu'il ait un bandage autour de la tête et qu'il soit couché dans un lit d'hôpital.

« Oui et je suis vraiment désolé shin. J’aurais du faire plus attention. » Je passais ma main dans ses cheveux, un air distrait peint sur le visage, avant de lui dire que j'avais été très inquiet quand l'hôpital m'a appelé, tout en lui demandant s'il allait bien. Il hocha la tête, et je continuais mon inspection pour être sur qu'il avait raison. Je murmurais que ça avait l'air d'aller lorsque j'eus fini mon petit voyage sur lui. Il posa alors sa main sur la mienne, la caressant un peu, et je fus un peu gêné par le contact. « Je vais bien, j’ai juste un petit traumatisme crânien. » Un traumatisme crânien ? Dans ma tête, ça ne sonnait pas bien. Je fis une petite moue inquiète, avant de me pencher vers lui.

J'étais resté quelques seconde face à son visage, avant de poser mes lèvres contre les siennes, l'embrassant ainsi pour la seconde fois, simplement parce que je l'avais sentis ainsi. Je laissais mon corps agir seul, et j'avais comme eu besoin de faire ça, d'être aussi proche de lui. J'avais juste posé mes lèvres sur les siennes, ne le forçant à rien, et restant quand même doux pour ne pas qu'il ait un problème à cause de sa tête. Je m'étais ensuite retiré de lui, le regardant simplement, avant de passer ma main dans ses cheveux. Je souris en voyant ses yeux humides, avant de lui demander s'il pouvait me dire ce qu'il s'était passé. Il hocha alors la tête, et se redressa.

Sa grimace me fit mal, je ne savais pas pourquoi. Je n'aimais pas voir qu'il souffrait. Je me rapprochais encore un peu de lui, et il prit ma main dans la sienne, et je le laissais faire. J'appréhendais un peu ce qu'il allait me dire, je n'avais pas envie de savoir quel genre d'accident il avait pu avoir, si ça aurait pu être prémédité ou si ce n'était vraiment que du hasard. « Après avoir reçu ton message, j’ai été vraiment content alors je suis tout de suite parti me préparer pour me faire… un minimum beau. Après je suis sorti attendre le bus mais il n’est pas venu, alors j’ai pris un taxi et cela m’a couté une fortune… Alors je l’ai arrêté à quelques rues et j’ai couru pour arriver beaucoup plus vite au rendez-vous et ne pas être en retard… Puisque que je n’aime pas faire attendre. »

Au fur et à mesure qu'il parlait, je hochais tranquillement la tête, montrant que je l'écoutais attentivement, en même temps étrangement soulagé d'apprendre qu'il n'avait pas juste voulu planté nos festivités. « Et je n’avais pas vu le cycliste qui roulait à vive allure sur le trottoir et il m’a foncé dedans et sous le choc je suis tombé dans les pommes et me suis réveillé à l’hôpital. » Je ne pus m'empêcher de lui faire un sourire amusé en entendant ça. Il s'était fais renversé... Par un cycliste. Je me retins un peu de rire, c'était grave quand même, il avait réussis à se retrouver à l'hôpital ! « tu aurais du faire un peu plus attention, pressé ou pas... imagine si tu avais été sur la route ? ça aurait été bien plus grave. »

Je lui montrais clairement que j'étais inquiet, et je me forçais un peu à ne plus sourire pour prendre un air sérieux pour que ces paroles aient de l'effet sur lui. Il m'amena alors à lui avant de se blottir contre moi. Je passais mes bras autour de lui, le laissant juste faire, ce n'était pas désagréable après tout. « J’ai eu peur que tu penses que je ne voulais pas te voir, car ce n’était vraiment pas ça Shin. J’ai été trop pressé de te voir et finalement je me suis retrouvé à l’hôpitale. Je suis vraiment désolé d’avoir gâché ce rendez-vous Shin et je suis désolé de t’avoir inquiété. » Je le serrais un peu plus contre moi avant de lui murmurer : « c'est pas grave »

Il se détacha de moi, et je le laissais aller. Il me sourit ensuite, avant de me dire : « Et puis, j’avais passé beaucoup de temps à me faire beau et me voilà comme ça… Je suis blanc comme la neige. » Mes lèvres se courbèrent en un petit sourire amusé, et je m'apprêtais à lui répondre qu'il l'était quand même, même comme cela, lorsqu'un infirmière entra dans la chambre pour déposer des cachets sur la table. Elle repartit alors, aussi vite qu'elle était arrivée, et je fronçais les sourcils, ne comprenant pas trop pourquoi Myong Yuk lui avait fait une telle tête. « Je ne savais pas que l’infirmière t’avais appelé toi, peut-être parce que tu es la première personne qui est dans mes contacts ou peut-être autre chose… »

Ah oui... Je doutais fort que je sois la première personne dans ses contacts... Étant donné que je devais être soit placé dans les W, soit dans les S, ou alors il m'avait donné un petit surnom mais... Non, je ne voulais pas savoir. Une autre infirmière arriva, et je ne pu m'empêcher de soupirer d'agacement face à tout ces aller retour. Ne pouvaient-elles pas tout faire en une fois ? C'était peut être trop demander à celle qui avait apporter les médicaments de simplement enlever le bandage en même temps ? Une fois qu'elle fut partie, je retournais mon attention vers Myong. « Le médecin m’a dit que je pourrais sortir à 16 heures, donc si tu pouvais attendre avec moi car je ne peux pas sortir seul … Ou alors, tu peux toujours aller faire un tour et revenir à 16 heures pour signer mes papiers de sortie. »

Je lui fis un grand sourire avant de me rapprocher de lui. « je ne vais pas te laisser tout seul quand même ! » Je lui ébouriffais un peu les cheveux, avant de lui faire un sourire malicieux « et puis, je t'avais promis que nous allions fêter tes résultats ! et j'avais dis que ça serait aujourd'hui... alors traumatisme crânien ou non, c'est ce nous allons faire ! » Malheureusement... Je ne savais vraiment pas comment nous allions pouvoir faire, coincé dans cette chambre d'hôpital. « bon déjà, on ne va pas pouvoir faire ce que j'avais prévu initialement lorsque tu sortiras... et n'essaie pas de me faire dire ce que c'était, parce que je peux toujours le garder pour une prochaine fois ! » Je lui avais fais une sorte de regard sévère, qui n'avait absolument pas eu l'effet escompté.

Je réfléchis un instant, avant de marmonner. « pas d'alcool, on connait tout les deux ce que ça te fait, et je suis pas sûr que ce soit bon pour ton mal de crâne. pas de danse, tu ne peux pas sortir de ton lit. pas de musique, parce que de la musique sans danse perd un peu de son charme. mh... je ne vois pas trente-six choses que nous pourrions faire malheureusement... » Je levais un peu mes yeux au ciel, montrant le plafond du doigts un moment, et, une fois qu'il leva lui aussi la tête pour voir ce que je montrais, je m'approchais de lui pour lui faire un nouveau petit baiser sur les lèvres. Je pris ensuite un air de chaton tout mignon, tout en lui faisant un grand sourire auquel on pardonnait vraiment tout. Je gonflais les joues, hésitant, avant de me reculer.

Je repris un peu mon sérieux, avant de lui dire : « tu sais... en un jour je n'ai pas vraiment eu le temps de réfléchir à tout ça, tu t'en doutes bien... » Je baissais un peu les yeux, réfléchissant à ce que je pourrais bien dire... « alors je n'ai pu non plus faire le point mais... mais je sais déjà que je tiens énormément à toi, je sais aussi que... j'aime te toucher comme je le fais déjà et que... je ne m'imagine pas vraiment loin de toi ? » j'avais levé mes yeux vers lui, un peu inquiet de sa réaction. « après tout ça, je ne sais pas où ça peut nous mener tu vois ? je ne sais pas non plus ce que tu attends de moi... j'ai juste envie de continuer à t'embrasser »

Je me levais du lit, avant de me mettre à tourner en rond dans la pièce. « après si tu me disais ce que tu attendais de moi, peut être que je pourrais réagir en conséquence. » Je me rapprochais de lui, avant de m'asseoir de l'autre côté du lit : « sache juste que je ne pense pas que je te repousserais » Je lui fis un petit sourire, avant de passer une main dans mes cheveux, gêné par tout ce que je venais de dire. « et puis... j'ai l'impression que je peux te perdre si vite qu'il ne faut pas qu'on perde du temps. »



Revenir en haut Aller en bas

Seo Myong Yuk
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❧ ÉTUDIANT

MESSAGES : 173

MessageSujet: Re: I believe feat shin ♥   Lun 3 Sep - 11:35

Il avait fallu qu’il se fasse renverser par un cycliste, oui par un cycliste et qu’il se retrouve à l’hôpital, au lieu d’être à son rendez-vous avec Shin. Et cela l’énervait vraiment car il n’y avait rien de plus bête que de se faire renverser par un cycliste et de se retrouver avec un traumatisme crânien, cela allait sûrement faire rire plus d’une personne. Mais le cycliste allait si vite que Myong n’a pas eut le temps de bouger d’un millimètre et il le frappa de plein fouet au niveau de l’épaule, d’ailleurs c’était plutôt bizarre qu’il n’ait rien à cet endroit là, où peut-être un bleu à l’épaule gauche. Et il n’a pas pris la peine de regarder au final, il s’amusait plutôt à regarder toutes les infirmières passer dans sa chambre à croire que c’était un spectacle. Myong finit par s’endormir en pensant à Shin qui devait encore l’attendre au parc et cela l’énervait vraiment, mais après quelques minutes il réussit tout de même à fermer les yeux.

Myong fut réveillé par une pression au niveau de son visage, il ouvrit doucement les yeux et croisa le regard de Shin. Un sourire s’afficha sur son visage avant de le regarder encore et encore, la main de shin caressait son visage et ses épaules. Il le salua d’un petit « hey » avec une voix douce et Myong lui répondit doucement d’un même « hey ». Shin dit ensuite dans un murmure qu’il était vivant, et Myong s’excusa pour une raison qu’il ignorait mais il le fit quand même avant de lui dire qu’il aurait du faire plus attention et c’est vrai, il aurait du faire beaucoup plus attention. Si il l’avait fait, il aurait pu être en rendez-vous avec Shin, il aurait pu passer du temps avec lui. Shin commença alors à regarder si il allait bien, il le touchait doucement un peu partout pour se rassurer sûrement et Myong lui dit alors qu’il allait bien que c’était juste un traumatisme crânien.

Myong lui avait sourit doucement avant que Shin ne dépose ses lèvres sur les siennes. Il répondit à son baiser tendrement même si celui-ci était court. Myong ne put s’empêcher de sourire et rougir après ce baiser, c’était le deuxième que Shin lui donnait de son plein grés et cela lui faisait vraiment plaisir et c’est aussi grâce à ça qu’il comprit qu’il était vraiment amoureux de lui. Etait-ce vraiment une bonne chose ? Pouvait-il vraiment l’aimer sans avoir de conséquence au final ? Myong était en train de réfléchir quand Shin lui demanda de lui expliquer ce qui c’était passé et c’est ce qu’il fit. Il lui a dit pour le coup du bus, pour le taxi pour la course dans les rues pour arriver à l’heure. Puis il continua par le faite qu’il fut renversé par un vélo ce qui sembla amuser Shin, Myong afficha une moue boudeuse sur son visage. « tu aurais du faire un peu plus attention, pressé ou pas... imagine si tu avais été sur la route ? ça aurait été bien plus grave. » Il approuva de la tête doucement en baissant celle-ci.

Suite à ses paroles, il attira Shin contre lui et se calla dans ses bras, les bras de Shin l’entourèrent et Myong ferma les yeux doucement. Il lui expliqua ensuite qu’il avait eu peur qu’il pense qu’il lui avait posé un lapin. Il s’excusa ensuite de lui avoir gâcher le rendez-vous et de l’avoir inquiété. Shin le serra un peu plus contre lui ce qui lui fit le plus grand bien. « c'est pas grave » Myong se détacha ensuite avant de lui dire qu’il s’était fait beau mais qu’il était maintenant blanc comme la neige et cela ne lui plaisait pas du tout. Une infirmière entra dans la chambre et déposa les médicaments de Myong, bien sûr celle-ci faisait les yeux doux à Shin ce qui énervait vraiment le jeune étudiant. C’est pour cela qu’il lui avait jeté un regard noir. Myong prit ensuite ses médicaments avant de lui dire qu’il fut assez surpris que ce soit lui qu’il appelle mais bon, Shin était dans les contacts les plus utilisés donc c’était un peu près normal que ce soit lui qu’ils appellent.

Une autre infirmière arriva pour retirer le bandage de Myong, une fois le bandage enlevé il remit ses cheveux en place avant de sourire à Shin. Il lui dit que le médecin lui avait dit qu’il pouvait sortir à 16 heures, et qu’il pouvait attendre avec lui ou alors revenir dans une heure pour signer les papiers de sortie. Myong baissa les yeux en disant la fin de sa phase, il ne voulait pas que ce soit cette option là mais bon, si il ne voulait pas rester avec lui, il avait tout à fait le droit. « je ne vais pas te laisser tout seul quand même ! » Myong sourit doucement avant de lui ébouriffer les cheveux ce qui fit sourire le jeune étudiant. « et puis, je t'avais promis que nous allions fêter tes résultats ! et j'avais dis que ça serait aujourd'hui... alors traumatisme crânien ou non, c'est ce nous allons faire ! » Myong sourit doucement, il ferma les yeux doucement en souriant. Il approuva de la tête en penchant la tête légèrement sur le côté.

Mais ce n’était pas facile, dans un hôpital on ne pouvait pas faire grand-chose sans réveiller tous les patients de l’hôpital. Myong réfléchit quelques secondes pour savoir ce qu’il pouvait faire. « bon déjà, on ne va pas pouvoir faire ce que j'avais prévu initialement lorsque tu sortiras... et n'essaie pas de me faire dire ce que c'était, parce que je peux toujours le garder pour une prochaine fois ! » Myong fit une moue boudeuse, il aurait très bien pu lui dire quand même mais bon, aura-t-il la surprise pour une prochaine fois ? « pas d'alcool, on connait tout les deux ce que ça te fait, et je suis pas sûr que ce soit bon pour ton mal de crâne. pas de danse, tu ne peux pas sortir de ton lit. pas de musique, parce que de la musique sans danse perd un peu de son charme. mh... je ne vois pas trente-six choses que nous pourrions faire malheureusement... » Myong rigola doucement avant d’approuver de la tête une nouvelle fois.

Il regardait Shin réfléchir et il le trouvait vraiment mignon quand il réfléchissait comme ça, ça lui donnait un petit air malicieux et sexy. Myong leva les yeux vers le plafond quand il le vit lever le doigt vers le ciel et il sentit ses lèvres contre les siennes, ce qui le fit sourire doucement. Quand il se recula, il sourit encore plus en voyant son visage tout mignon, il eut presque envie d’attirer son visage une nouvelle fois contre les siennes mais il devait se retenir n’est ce pas ? « tu sais... en un jour je n'ai pas vraiment eu le temps de réfléchir à tout ça, tu t'en doutes bien... » Il s’était reculé et Myong le regardait, il le vit baisser les yeux et myong se mordit la lèvre inférieur. « Oui, je le sais… » Myong sourit doucement avant de passer une main dans ses cheveux. « alors je n'ai pu non plus faire le point mais... mais je sais déjà que je tiens énormément à toi, je sais aussi que... j'aime te toucher comme je le fais déjà et que... je ne m'imagine pas vraiment loin de toi ? » Myong sourit doucement, avant de pencher la tête sur le côté.

Myong se mordit la lèvre inférieur tout en souriant. « Je t’ai dis que tu pouvais prendre ton temps pour réfléchir mais ça me fait vraiment plaisir quand tu me dis ça… » dit-il avec un sourire heureux. « après tout ça, je ne sais pas où ça peut nous mener tu vois ? je ne sais pas non plus ce que tu attends de moi... j'ai juste envie de continuer à t'embrasser » Myong sourit doucement avant de relever les yeux vers lui, il joua avec ses doigts tout en souriant doucement. « Alors continue à m’embrasser et on verra où ça nous mènera. » dit-il en baissant les yeux un peu honteux de ce qu’il venait de lui dire. Il avait peur d’avoir dit une bêtise comme ça.

Myong le regarda se lever et bouger partout dans la pièce mais au final, il finit par ne plus le regarder, il lui donnait le tournis. « après si tu me disais ce que tu attendais de moi, peut être que je pourrais réagir en conséquence. » Myong se mordit la joue intérieur avant de soupirer doucement. Il ne savait pas vraiment ce qu’il attendait de lui, il voulait juste qu’il soit avec lui et qu’il soit honnête envers ce qu’il ressent. Shin revient se rassoir à côté de lui, myong releva le regard vers lui. « sache juste que je ne pense pas que je te repousserais » Myong eut un petit sourire à ses paroles, il se redressa un peu commençant à avoir vraiment mal aux fesses. « et puis... j'ai l'impression que je peux te perdre si vite qu'il ne faut pas qu'on perde du temps. » Myong secoua la tête doucement, avant de sourire tendrement. « Tu ne me perdras pas vite, car je suis beaucoup plus résistant que j’en ai l’air tu sais. » dit-il avec un petit sourire au coin.

Myong lui attrapa la main doucement et lui caressa une nouvelle fois le dos de sa main du bout de ses doigts. Il souriait doucement avant de plonger son regard dans le sien. « Et ce que j’attends de toi… Je ne peux pas vraiment te le dire car je ne le sais pas moi-même, c’est assez flou. Mais je sais que je veux que tu sois heureux, que tu sois honnête avec les sentiments que tu ressens ou pas pour moi… Je ne veux surtout pas te forcer, je veux que tu fasses ton choix. Celui de m’aimer ou pas » dit-il en tendant son autre main vers lui, il lui caressa la joue doucement avant de sourire doucement. Il passa sa langue sur ses lèvres avant de pencher la tête sur le côté. « Je sais que j’aime quand tu m’embrasses et maintenant, je peux te dire que je suis amoureux de toi Shin parce que tu n’es pas comme tout le monde… Parce que tu es toi et seulement toi. » dit-il un peu gêné, rougissant doucement aux paroles qu’il venait de prononcer.

Il lui avait dit oui, mais il ne voulait pas que Shin se sente forcer de l’aimer, ce n’est pas ce qu’il voulait, il voulait qu’il soit libre de ses choix et qu’il n’ai pas à se forcer de l’aimer ou pas. Après tout, il n’était pas une femme et il l’avait bien compris. Shin aimait les femmes, les belles formes aux belles formes et Myong est loin d’avoir une poitrine comme certaines coréennes et sûrement exs de Shin. « Je voulais juste te le dire mais je ne veux pas que mes paroles aient un impact sur ton choix et sur ta réflexion. Je ne veux surtout pas ça mais je voulais seulement que tu le saches. » dit-il en souriant doucement. Il décida ensuite de se lever un peu, ayant bizarrement envie d’aller au toilette. Il repoussa la couverture et se leva doucement, posant un pied sur le sol et le deuxième. Il fit un pas avant de se rattraper sur Shin, il soupira et recommença à marcher avant de se diriger vers les toilettes. Il referma la porte derrière lui et fit ce qu’il avait à faire, il ressorti après avant de voir qu’il avait le dos à l’air, il se mit alors à rougir comme un débile heureusement qu’il avait son boxer sur lui. Il s’arrêta devant Shin, avant de retourner dans ses bras se plaçant entre ses jambes, il entoura son cou de ses bras et lui déposa un petit baiser dans son cou avant de rire doucement. Il voulait seulement sortir de l’hôpital pour passer du temps avec Shin.


Revenir en haut Aller en bas

Won Shin Il
Voir le profil de l'utilisateur


http://www.edensquare.tumblr.com/
avatar

❧ CITOYEN

HUMEUR : mauvaise. j'ai l'impression que tout va mal dans ma vie.
MESSAGES : 94
LOCALISATION : ça ne te regarde absolument pas.

MessageSujet: Re: I believe feat shin ♥   Mar 4 Sep - 15:26


Suite à un appel somme toute assez inquiétant, je m'étais retrouvé à l'hôpital. Je ne savais pas ce qu'il s'était passé, et c'était paniqué que j'avais débarqué à l'accueil ou une jeune femme m’amena jusqu'à la chambre de Myong Yuk. Je l'avais tout doucement réveillé, et je n'avais pas pu m'empêcher de l'embrasser tout doucement. J'avais été tellement inquiet à son propos ! Il m'apprit ensuite que ça n'avait été qu'un accident de vélo... et un petit rire m'échappa sans que je ne le contrôle. Il s'était fait renverser par un vélo, et il ressortait avec un traumatisme crânien, je crois que n'importe quelle personne entendant cette histoire n'aura pas pu se contrôler, et ne pas rire non plus. Je fis tout de même des efforts pour le cacher, ne voulant pas trop le vexer. je le mettais en garde en lui disant qu'il aurait tout de même pu faire attention, et le sujet fut clos.

Plusieurs infirmières étaient passées pour s'occuper de lui - comme si elles ne pouvaient pas faire tout le boulot en UNE SEULE fois ! -, et je fus enfin seul face à lui. Il m'annonça qu'il ne pourrait sortir qu'à seize heure, et me proposa deux situation, soit je restais pour lui tenir compagnie, soit je partais et je reviendrais dans une heure. Je n'avais même pas hésité un seul instant avant de lui dire que j'allais rester avec lui, je lui avais promis que nous allions passer la journée ensemble, alors nous allions passer la journée ensemble pour fêter sa réussite ! Certes, l'hôpital n'était franchement pas l'endroit le plus joyeux pour faire ça, mais c'était un endroit comme un autre où nous étions tout les deux ! Cependant.. il fallait réfléchir à ce que nous pourrions faire. Il ne pourrait sûrement pas trop bouger à cause de sa tête, il ne fallait pas non plus déranger tout les autres patients.

J'énonçais alors tout ce que nous ne pourrions pas faire, passant de l'alcool à la danse, en soupirant d'un faux air désespéré... Je ne trouvais vraiment pas ce que nous pourrions faire puis ! Je fis mine de réfléchir, tout en pointant mon doigt vers le plafond, et une fois qu'il eut levé les yeux, je m'avançais vers lui pour l'embrasser tout doucement. Je le sentis sourire, et je me reculais pour pouvoir le regarder droit dans les yeux. Je lui expliquais ensuite qu'en un jour je n'avais pas eu le temps de réfléchir à tout ça. « Oui, je le sais… » J'hésitais un court instant avant de continuer à parler, lui disant que je n'avais pas pu faire le point, mais que je savais que je tenais énormément à lui, que j'aimais aussi le toucher - je me demandais aussi comment j'avais pu faire pour dire ça sans être rouge de honte - et que je ne m'imaginais pas loin de lui.

« Je t’ai dis que tu pouvais prendre ton temps pour réfléchir mais ça me fait vraiment plaisir quand tu me dis ça… » Sauf que j'avais peur qu'en prenant trop de temps, il allait s'envoler sans que je ne puisse rien lui dire, mais cela, je le gardais pour moi, lui annonçant à la place que je ne savais pas où tout cela pourrait nous mener, et que je ne savais pas non plus ce qu'il attendait de moi. Est ce qu'il voulait simplement que l'on continue notre relation telle qu'elle était, avec des baisers en plus, ou voulait-il plus de ma part ? Je finis ma phrase en lui disant que je voulais juste continuer de l'embrasser, la finissant avec une petite voix. « Alors continue à m’embrasser et on verra où ça nous mènera. » Je lui fis un petit sourire alors qu'il baissait la tête.

Je finis par me lever, tournant un peu partout en marchant, parlant l'air de rien en lui disant que s'il me disait ce qu'il attendait de moi, je pourrais peut être réagir en conséquence ! Je revins vers lui, m'asseyant de l'autre côté du lit pour être proche de lui, tout en annonçant que je ne pensais pas que je le repousserais, tout en ajoutant que j'avais l'impression que je pouvais le perdre si rapidement qu'il ne fallait pas qu'on ne perde de temps. « Tu ne me perdras pas vite, car je suis beaucoup plus résistant que j’en ai l’air tu sais. » Je répondis moi aussi à son sourire... Mais il ne savait même pas encore tout ce que je lui cachais. Je n'avais pas envie qu'il le sache, mais... tôt ou tard il devrait quand même l'apprendre... et je ne pense pas que je pourrait le garder plus longtemps auprès de moi.

Il prit ma main dans la sienne, avant de me regarder droit dans les yeux. J'en fis de même, me penchant un peu vers lui dans le même temps. « Et ce que j’attends de toi… Je ne peux pas vraiment te le dire car je ne le sais pas moi-même, c’est assez flou. Mais je sais que je veux que tu sois heureux, que tu sois honnête avec les sentiments que tu ressens ou pas pour moi… Je ne veux surtout pas te forcer, je veux que tu fasses ton choix. Celui de m’aimer ou pas » Je hochais tranquillement le tête avant de lui sourire : « ne t'inquiète pas, je ne suis pas du genre à me forcer à quoique ce soit. » Enfin... presque, disons, mais il n'avait pas besoin de le savoir. Tout le monde avait ses petits secrets après tout ! Des petits secrets qu'on ne confiait à pas grand monde, voir plutôt à personne.

Myong Yuk caressait ma joue, et je penchais un peu la tête pour accentuer le contact, comme un chat qui recherche la caresse de son maître. « Je sais que j’aime quand tu m’embrasses et maintenant, je peux te dire que je suis amoureux de toi Shin parce que tu n’es pas comme tout le monde… Parce que tu es toi et seulement toi. » Oula... est ce que ça n'allait pas un peu trop loin cela ? Je ne m'attendais absolument pas à ce qu'il m'annonce qu'il était tombé amoureux de moi. Une attirance, certes, un peu plus que de l'amitié, c'est encore ok, mais... de l'amour ? Était-il sérieux ou est ce qu'il ne faisait que jouer avec mes nerfs ? Je n'osais pas trop réagir face à cette annonce, alors je préférais me taire tout en lui souriant. Je déposais un léger baiser dans le creux de sa main, avant de me redresser, tout en restant face à lui.

« Je voulais juste te le dire mais je ne veux pas que mes paroles aient un impact sur ton choix et sur ta réflexion. Je ne veux surtout pas ça mais je voulais seulement que tu le saches. » Sauf que... honnêtement, il aurait mieux fait de se taire. Cette révélation me dérangeait énormément, mais je me forçais à ne pas le montrer pour éviter une nouvelle dispute. J'en avais déjà eu 2 parce que je n'avais pas su contrôler mes gestes, je ne voulais pas en risquer une troisième, même si on disait bien ' jamais deux sans trois '. Il se leva ensuite pour je ne savais quelle raison, et lorsqu'il manqua de se rétamer sur le sol, je le retins contre moi, avant de le lâcher pour le laisser aller une fois qu'il eut repris l'équilibre.

Je fixais distraitement son dos, avant de réaliser. Mon visage se tordait de plus en plus tellement je me retenais, et une fois qu'il fut enfermer dans les toilettes, je ne pu m'empêcher d'exploser de rire. Est ce qu'il avait réaliser qu'il... n'avait rien derrière ? J'essayais de retrouver mon calme pour ne pas qu'il se sente plus ridicule qu'il ne l'était lorsqu'il rentrerait dans la salle. J'avais retrouver mon calme lorsque j'entendis la porte s'ouvrir sur Myong Yuk. Il se dirigea vers moi, s'arrêtant face à moi, avant de se mettre dans mes bras. J'enroulais mes bras autour de lui, le laissant m'embrasser dans le cou. Je l'éloignais ensuite de moi, puis je serrais les jambes avant de le faire s'asseoir à califourchon sur moi et pouvoir le tenir contre moi.

C'était bizarre, ce n'était pas ce dont j'avais l'habitude. Les gens que je tenais de cette façon contre moi avaient... des formes en générale, et Myong Yuk n'en avait pas, ou du moins pas que je sentais, et clairement, je n'avais pas envie de sentir cette... forme. Urk, non. Ce serait bien la dernière chose que je m'amuserais à toucher. Je n'arrivais même pas à m'imaginer m'amuser à toucher un tel endroit chez un gars. Comment nous allions faire ? Nous n'étions clairement pas fais l'un pour l'autre mais... J'aimais tout de même le câliner. Peut être était-ce... comme un frère pour moi ? Mais... Un frère que j'embrasserais de cette façon ? Je levais un peu la tête vers lui, passant ma main a l'arrière de la sienne pour le forcer à m'embrasser doucement.

Nan, décidément, je ne le considérais pas comme un frère, parce que l'inceste... très peu pour moi. Je lui fis un petit sourire quand je le lâchais, avant de poser mon front contre le sien. « ta tête ne te fais pas trop mal ? » Je le tins encore quelques instants, faisant attention à ne pas faire descendre mes mains trop bas sur son corps - un vieux réflexe je pense - avant de me lever pour le mettre sur son lit. Je me mis debout devant lui, posant mes poings sur mes hanches avant de lui demander « tu crois qu'il le remarque si on part discrètement ? je n'aime pas trop les hôpitaux, et franchement, t'obliger à rester encore » Je regardais ma montre avant de continuer à parler « une pauvre demi-heure c'est vraiment barbare, surtout s'ils ne font absolument rien pour toi. »

Je savais que si j'avais été à sa place, je serais parti sans même attendre que quelqu'un vienne pour me 'chercher'. Je serais parti discrètement après qu'une infirmière soit passée me voir. Je m'assis à côté de lui en soupirant, ne sachant pas trop quoi faire. « je te raccompagne chez toi après, ça ne te dérange pas trop pour ta tête si on marche ? je ne suis pas sûr que tu supportes une crise de panique si on prend le bus » Je lui fis un petit sourire amusé avant de lui demander : « tu voudras que je reste après ? ou tu préféreras rester seul ? il y aura peut être ta coloc non ? »





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: I believe feat shin ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

I believe feat shin ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les jumeaux retrouvés [Feat - Shin Carter]
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
summer ☁ cloud ::  :: ϟ établissements publics :: ❝ l'hôpital-